Pétrole : le baril au plus bas depuis un an à cause du coronavirus



Jeudi 27 Février 2020
Paolo Garoscio

La crise du coronavirus qui se développe désormais en dehors des frontières chinoises, avec deux nouveaux foyers majeurs en Corée du Sud et en Italie, continue d’inquiéter les marchés financiers. Face au risque de ralentissement de l’économie, le prix du baril de pétrole a chuté, fin février 2020, à un niveau jamais atteint depuis plus d’un an.


Le coronavirus pèse sur le pétrole en Bourse

Pixabay/ptra
Pixabay/ptra
Après avoir chuté sous les 50 dollars le baril, pour le WTI, début février 2020, le prix du pétrole avait repris des couleurs tout en restant sous la barre des 55 dollars. Mais l’épidémie, début février, était concentrée en Chine et en Asie, avec quelques cas répartis ailleurs et toujours imputables à un séjour en Chine ou dans un autre pays touché. La situation a évolué depuis.

Le troisième pays le plus touché par l’épidémie, au 27 février 2020, est désormais l’Italie avec plus de 450 cas confirmés et 12 décès. Une situation qui a rapidement empiré en quelques jours seulement et qui fait désormais craindre que l’épidémie ne se transforme en pandémie, terme non encore officiellement utilisé par l’OMS mais qui commence à être utilisé dans les discours.

Le pétrole frôle les 48 dollars

La présence, en Europe, d’un tel foyer actif, couplée à la découverte d’autres cas en France, au Royaume-Uni ou encore aux États-Unis, laisse désormais planer le risque d’une crise mondiale qui freinerait, de fait, l’économie. Certains spécialistes estiment à 0,5% l’impact du virus sur la croissance mondiale en 2020.

Le ralentissement de l’économie, la baisse du nombre de voyageurs ainsi que la réduction de la production et la potentielle mise en quarantaine de certaines populations devraient faire chuter la consommation de pétrole. C’est ce qui explique qu’en Bourse, le brut a recommencé à chuter et s’échange, au 27 février 2020, à 48,20 dollars le baril, au plus bas depuis le début du mois de janvier 2019.

 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 10 Septembre 2020 - 10:33 Auchan va supprimer 1.475 postes

Mercredi 19 Août 2020 - 13:58 Boeing : vers de nouvelles suppressions de postes






Jean Castex : le plan de relance sera présenté le 3 septembre

26/08/2020

Crédit immobilier : des prêts plus importants sur des durées plus longues

20/08/2020

Vacances : 1 Français sur 2 ne pense pas partir avant 2021

13/08/2020

Prime à l’embauche d’un jeune : le décret vient d’être publié

06/08/2020

Plan d’économies pour Accor, qui va supprimer mille emplois

06/08/2020

Éducation financière : pas d'évolution positive des connaissances des Français

30/07/2020

Un coup de pouce pour l'allocation de rentrée scolaire

30/07/2020

Des chèques-vacances pour le personnel soignant : la loi est prête

23/07/2020