Pour beaucoup de Français, la transition écologique a eu un impact négatif sur leur pouvoir d’achat



Jeudi 6 Octobre 2022
Anton Kunin

Les Français sont 61% à déclarer ressentir un impact de la transition écologique sur leur pouvoir d’achat. Une majorité d’entre eux (69%) perçoivent cet impact comme plutôt négatif, apprend-on d’un sondage CSA Research pour Cofidis.


Les 35-49 ans et les CSP+ sont les plus disposés à faire des efforts pour préserver l’environnement

La transition écologique ne passe pas inaperçue pour le porte-monnaie des consommateurs. Selon un sondage CSA Research pour Cofidis, 61% des Français ressentent un impact plus ou moins prononcé, 20% trouvent même cet impact fort. Parmi ces personnes, une majorité (69%) perçoivent cet impact comme plutôt négatif. Pour autant, et de manière surprenante, cela n’empêche pas les Français à se déclarer prêts à modifier leurs habitudes de consommation en faveur de la transition écologique.

Le même sondage nous apprend que 70% des consommateurs se déclarent prêts à faire des efforts. Cette disposition à faire des efforts en faveur de l’environnement est partagée par une majorité des 35-49 ans (77%) et des CSP+ (79%). Les leviers le plus souvent cités par les personnes se disant prêts à agir sont la réduction de leurs déchets liés à leur consommation (92%), la baisse de leurs dépenses énergétiques (91%) ou encore le fait d’acheter plus local, bio ou en direct chez le producteur (89%).

Consommation « éco-engagée » : la France fait figure de bastion dans un monde de plus en plus « éco-sceptique »

Une autre étude, réalisée par Kantar Worldpanel, nous apprend que la France est le seul pays où le nombre de consommateurs « éco-engagés » est en hausse par rapport à 2021. En la matière, la France se positionne donc à contre-courant de tous les autres pays étudiés puisque dans chacun d’entre eux, le nombre de ces consommateurs « éco-engagés » est en baisse en 2022. Quant au nombre global des consommateurs « éco-engagés » à travers le monde, il est en baisse pour la première fois en quatre ans d'édition de cette étude.

On y apprend par ailleurs que le pourcentage d'acheteurs préoccupés par le développement durable a chuté de 4 points en 2022 par rapport à 2021 et 2020, tandis que le nombre d'« éco-sceptiques » a progressé de 7 points pour atteindre 44% de la population mondiale. Cette diminution du nombre d'éco-engagés est généralisée, les plus fortes baisses étant observées en Espagne (-8 points), au Portugal (-5 points), en Irlande (-5 points) et en Inde (-5 points).








Chômage : Le nombre de demandeurs d'emploi en légère baisse au troisième trimestre

16/11/2022

Inflation : le salaire de base a diminué en termes réels

10/11/2022

Les réserves européennes de gaz pourraient bien être à moitié vides à l’hiver 2023-2024

03/11/2022

En France, les défaillances d’entreprises devraient croître de 29% en 2023

27/10/2022

Réseau Action Climat plaide pour une réforme de la prime à la conversion

20/10/2022

Patrick Pouyanné fait la transparence sur sa rémunération, mais c'est peine perdue

19/10/2022

La taxe foncière poursuit sa hausse en 2022

13/10/2022

LVMH immunisé contre la crise : des résultats étincelants pour le groupe de luxe

13/10/2022