Sodexo annonce la suppression de 2.000 postes



Jeudi 29 Octobre 2020
Aurélie GIRAUD

Sodexo, numéro deux mondial de la restauration collective, subit de plein fouet la crise sanitaire. L'entreprise a annoncé la suppression de plus de 2.000 postes.


Un plan de sauvegarde de l'emploi chez Sodexo

La crise sanitaire oblige les autorités à prendre des mesures impliquant la fermeture temporaire de lieux comme les écoles, les entreprises, les universités, ou encore les activités liées à l'événementiel. Cela a un impact fort sur la restauration collective, et donc pour Sodexo, numéro deux mondial, qui emploie 470.000 employés dans 67 pays. Et en France aussi, bien sûr. La situation actuelle oblige le groupe à mettre en place un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui va impliquer la suppression nette de 2.083 postes « en majorité dans le segment Services aux entreprises », précise Sodexo dans un communiqué.

En parallèle, des discussions avec les instances représentatives vont débuter pour un projet touchant le siège du groupe, « où moins d'une centaine de postes devrait être impactée ». Sodexo a l'intention de réduire autant que possible l'impact de cette réorganisation via un projet de soutien à la mobilité des salariés, sur la base du volontariat. Des choix s'ouvriront dans toutes les autres activités de l'entreprise en France où plus de 600 postes restent à combler, rappelle le groupe.

Adaptation à la nouvelle donne sanitaire

De son côté, Force ouvrière veut limiter le niveau des suppressions d'emplois sous la barre des 1.000 postes. Le syndicat veut mettre en œuvre « au maximum » la mobilité dans d'autres secteurs qui ne sont pas touchés par la crise sanitaire, à l'exemple du nettoyage, de la pénitentiaire ou encore du médico-social. Des opportunités s'ouvrent donc dans ces domaines, et Sodexo compte bien les saisir.

Ce jeudi 29 octobre, le groupe présentera son bilan annuel pour l'exercice 2019/2020 dans lequel les conséquences de la pandémie seront visibles. Sodexo indique vouloir sauvegarder sa compétitivité en développant son offre et en adaptant ses modèles de production et d'exploitation. Des évolutions qui permettront de « mieux conjuguer les nouvelles attentes du marché tout en conservant l'ensemble de ses activités et son savoir-faire dans le domaine des services ». De nombreux emplois sont effectivement en jeu.







Le Printemps va fermer sept magasins, 450 emplois touchés

12/11/2020

Ryanair : pas de remboursements malgré le confinement

05/11/2020

Produits non essentiels : « c'est le bordel » selon Michel-Edouard Leclerc

05/11/2020

L'aéroport le plus fréquenté d’Europe est désormais… Roissy-Charles de Gaulle

29/10/2020

Sodexo annonce la suppression de 2.000 postes

29/10/2020

Assurance chômage : fort bond des dépenses de l’Unédic en 2020

22/10/2020

Cadres : les intentions d'embauche sont au plus bas

15/10/2020

Lourd déficit pour le régime des retraites en 2020

15/10/2020