Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre



Mercredi 23 Décembre 2020
Olivier Sancerre

Au mois de novembre, synonyme de reconfinement, les Français ont épargné. Contrairement à octobre, la collecte nette est largement positive, aussi bien sur le Livret A que sur le Livret de développement durable et solidaire.


2,4 milliards pour le Livret A

Les Français ont retrouvé le chemin de l'épargne au mois de novembre. Selon les chiffres de la Caisse des dépôts, la collecte nette (c'est-à-dire les dépôts moins les retraits) est largement positive avec 2,4 milliards d'euros pour le Livret A. L'an dernier, cette collecte avait été positive également, mais son ampleur était bien moindre (610 millions). Quant au Livret de développement durable et solidaire (LDDS), la collecte est également dans le vert avec 910 millions d'euros. Les chiffres contrastent avec le résultat du mois d'octobre durant lequel la collecte avait été négative : -940 millions.

Habituellement, la collecte sur ces deux livrets est plutôt dans le rouge à l'approche de la fin de l'année. Il faut préparer les fêtes et acheter les cadeaux… Mais le reconfinement du mois de novembre, décidé pour « casser » la deuxième vague des contaminations, a obligé une bonne partie des Français à rester chez eux et aux commerces de fermer. Le niveau de consommation a donc reculé, et les Français ont décidé d'épargner par précaution. La crise sanitaire et économique n'aide pas non plus à faire preuve d'optimisme : l'argent va donc plus facilement vers le bas de laine que vers la consommation.

Fin de la taxe d'habitation

Par ailleurs, il existe un phénomène conjoncturel qui a poussé les Français à mettre de côté : la fin de la taxe d'habitation pour 80 % d'entre eux. Par conséquent, il n'a pas fallu puiser dans l'épargne pour payer cette taxe. Le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire confirment leur statut de placement préféré des Français, malgré un rendement toujours aussi faible (0,5 %, un taux historiquement bas). Mais les épargnants savent ce qu'ils vont trouver dans ces deux livrets : la sécurité des dépôts et la liquidité.

Il est en effet très facile de puiser dans le Livret A ou le LDDS pour financer une dépense inattendue. Depuis le début de cette année décidément pas comme les autres, la collecte nette sur les deux livrets s'établit à 35 milliards d'euros, avec un encours de 446 milliards d'euros. Le gouvernement espère qu'une fois la crise passée, les Français utiliseront cet épargne pour consommer afin de relancer l'économie.



Tags : épargne





Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021