Livret A : la baisse est confirmée



Jeudi 16 Janvier 2020
Paolo Garoscio

Une annonce différente aurait étonné, même si les épargnants pouvaient avoir encore un peu d’espoir. Le taux du Livret A, qui était de 0,75% en 2019, sera révisé à la baisse par le gouvernement. Le nouveau taux entrera en vigueur le 1er février 2020, de quoi atteindre un nouveau plus bas historique pour ce livret.


Livret A et LDDS rémunérés à 0,50%

L’annonce a été faite le mercredi 15 janvier 2020 par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, dans un entretien accordé au journal Le Parisien : le gouvernement va appliquer la nouvelle formule de calcul du taux de rémunération du Livret A et du LDDS (Livret de développement durable et solidaire). Toutefois, cette formule ne sera pas appliquée à la lettre pour respecter un engagement pris avec les épargnants.

Le gouvernement avait en effet promis que le taux de rémunération de ces livrets ne tomberait pas sous la barre des 0,50%. Or, le ministre précise que « si nous appliquions la formule de calcul, la rémunération du livret A tomberait à 0,23% ». C’est donc pour le niveau plancher que le gouvernement a opté.

Une rémunération inférieure à l’inflation

Cette annonce, qui confirme ce à quoi les spécialistes s’attendaient, pourrait détourner les épargnants des deux livrets, malgré leur défiscalisation. Comme en 2019, mais de manière plus importante, le taux d’intérêt des livrets A et LDDS sera donc inférieur à l’inflation en 2020. La Banque de France s’attend en effet à un taux d’inflation de 1,1% en 2020 et 1,3% en 2021.

Conserver de l’argent sur ces livrets, en termes de pouvoir d’achat, va donc faire perdre de l’argent aux Français : mais c’est bien la volonté du gouvernement qui veut que les épargnants fassent évoluer leur portefeuille pour des produits plus variés.








Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021