Les défis financiers d'Alstom malgré un bon troisième trimestre



Jeudi 25 Janvier 2024
Aurélien Delacroix

Alstom a publié ses résultats pour le troisième trimestre de l'exercice 2023-2024, révélant une progression de son chiffre d'affaires et une amélioration notable de ses prises de commandes. Toutefois, l'entreprise reste sous pression en raison d'un endettement important, et va adopter des mesures drastiques pour rétablir sa santé financière.


Alstom en croissance malgré les turbulences

Alstom a annoncé un chiffre d'affaires de 4,3 milliards d'euros pour le troisième trimestre de son exercice 2023-2024, marquant une hausse de 2,6% par rapport à l'année précédente. Cette croissance est soutenue par une augmentation des commandes, qui ont atteint 5,5 milliards d'euros, en progression de 5,8% par rapport à l'année précédente. Ces résultats positifs, notamment dans les secteurs de la maintenance des trains et de la signalisation, ont permis de contrebalancer un premier semestre jugé difficile.

Face à une dette conséquente, estimée à 2 milliards d'euros, Alstom a mis en place un plan stratégique de réduction des coûts. Ce plan, dont les détails seront dévoilés en mai 2024, inclut des cessions d'actifs pouvant atteindre 1 milliard d'euros, la suppression de 1.500 postes administratifs à l'échelle mondiale, et une possible augmentation de capital. Le PDG Henri Poupart-Lafarge a souligné l'engagement total de l'entreprise envers ce plan d'action opérationnel visant à désendetter le groupe.

Avenir incertain sur les marchés financiers

En outre, Alstom a connu une amélioration notable de sa gestion des stocks de matières premières, un facteur clé pour la génération de trésorerie positive. Bernard Delpit, directeur financier d'Alstom, a confirmé que le groupe était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs financiers pour l'exercice en cours, avec une croissance organique du chiffre d'affaires prévue au-delà de 5%.

Malgré ces signaux positifs, Alstom reste sous la surveillance étroite des marchés financiers. La volatilité du titre Alstom sur le marché boursier reflète les incertitudes et les attentes des investisseurs quant à la mise en œuvre réussie du plan de désendettement. Les analystes financiers restent prudents, notant que la situation financière de l'entreprise pourrait influencer sa performance boursière dans les mois à venir.

L'action Alstom a connu des fluctuations significatives, démontrant la sensibilité du marché aux annonces de l'entreprise. Bien que la direction ait reporté l'annonce des détails sur son plan de désendettement jusqu'en mai, les investisseurs et les observateurs du marché demeurent attentifs aux évolutions futures de l'entreprise.



Tags : Alstom





Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024

Le sushi et le poké bientôt dans un même restaurant : c’est Tohana !

16/05/2024

Optimisme prudent sur la croissance au deuxième trimestre

16/05/2024

Des revers au succès : comment le philanthrope Pierre-Edouard Stérin a connu des échecs cuisants avant de devenir milliardaire

03/05/2024

Un premier trimestre 2024 encourageant pour la croissance française

02/05/2024

Amazon condamné en Italie pour pratiques commerciales déloyales

25/04/2024
Facebook
Twitter