Le sushi et le poké bientôt dans un même restaurant : c’est Tohana !



Jeudi 16 Mai 2024
Jean-Baptiste Giraud

Après 48 ans d’expérience dans la restauration, Antoine Ingrassia, fondateur du restaurant Toane, à Lyon, s’apprête à inaugurer plusieurs restaurants Tohana, un concept appelé à allier le sushi et le poké.


Tohana : quand le Japon s’invite à la table des Français

Le sushi et le poké bientôt dans un même restaurant : c’est Tohana !
Proposer, dans un même restaurant, des sushis, des pokés et des gyozas, c’est le défi que s’est fixé Antoine Ingrassia, que les Lyonnais connaissent comme le fondateur du restaurant Toane. Son nouveau projet s’appelle Tohana. C’est sous ce nom qu’il souhaite ouvrir de nouveaux restaurants dans toute la France avec une première ouverture à Mougins dans le courant de l'été.

Un restaurant qui propose à la fois des sushis et des pokés, c’est surprenant, à première vue. Les pays du Pacifique présentent en effet des cultures très différentes. Mais il faut savoir que c’est le poké que proposera en réalité Tohana, un plat qui ressemble beaucoup plus au hoe-deopbap. La différence ? Si le poké est à base essentiellement de poisson cru (thon ou saumon) mariné dans une sauce (avec parfois un ajout parcimonieux d’oignons), le poké contient assez peu de poisson, en revanche celui-ci est agrémenté de légumes (carotte, chou rouge, oignon, concombre) et de fruits (avocat et tomate). Le tout servi dans un bol, sur un lit copieux de riz. En somme, un plat agréable à regarder, que les clients des futurs restaurants Tohana ne se priveront pas de poster sur leurs comptes Instagram !

Des produits de qualité et un service irréprochable

Si Tohana se veut un restaurant « premium », ce n’est pas uniquement parce que les sushis et les pokés sont considérés comme des plats « premium » en Europe. C’est aussi parce que Tohana travaillera uniquement avec des produits frais et de qualité : le saumon sera reçu entier le matin et sera découpé sur place. Tohana se distinguera également pas son hospitalité : l’atmosphère promet d’être accueillante et chaleureuse, pour que les clients se sentent en voyage dès qu’ils franchiront la porte.

Le décor ne promet pas d’être sobre : le sol, de même que l’un des murs, seront bleus, pour symboliser la mer, élément immanquable tant au Japon qu’en Corée qu’aux Hawaii. Le mur du fond sera rouge avec un motif que rappellera les écailles. Enfin, la cuisine sera ouverte, comme dans les restaurants japonais. Placée au centre de la salle, elle permettra aux clients de voir la préparation de leur plat.



Dans la même rubrique :
< >





Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024

Le sushi et le poké bientôt dans un même restaurant : c’est Tohana !

16/05/2024

Optimisme prudent sur la croissance au deuxième trimestre

16/05/2024

Des revers au succès : comment le philanthrope Pierre-Edouard Stérin a connu des échecs cuisants avant de devenir milliardaire

03/05/2024

Un premier trimestre 2024 encourageant pour la croissance française

02/05/2024

Amazon condamné en Italie pour pratiques commerciales déloyales

25/04/2024
Facebook
Twitter