La semaine de l'Eco du lundi 4 septembre 2017



Jeudi 7 Septembre 2017
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques de la semaine du 4 septembre 2017.


Lundi 4 septembre 2017 : Code du Travail : le gouvernement annonce qu'il ne fléchira pas

cc/pixabay
cc/pixabay
Le contenu des ordonnances qui constitueront la future réforme du Code du Travail voulue pas Emmanuel Macron ont été présentées jeudi 31 août 2017. Elles ont fait beaucoup de bruit et, surtout, ne semblent guère être appréciées par les syndicats et les salariés alors que les patrons et notamment le Medef s’en réjouissent. La CGT a donc maintenu ses journées d’action prévues en septembre 2017. Malgré la menace de grève, le gouvernement reste sur ses positions.
 

Mardi 5 septembre 2017 : Bercy veut des prix pour l'Internet fixe plus clairs

La Rentrée 2017, à Bercy, semble se concentrer sur le secteur télécoms français. Après la volonté de réformer l’application de la TVA à taux réduit pour les kiosques des opérateurs, voilà que c’est la question du prix des abonnements Internet qui est dans le viseur des équipes du ministère des Finances. En particulier les abonnements Internet et le prix de la location de la box.
 

Mercredi 6 septembre 2017 : Macron appelle les bailleurs à compenser la baisse des APL

Le gouvernement a décidé de mener une réforme des APL qui avait été imaginée par les équipes de François Hollande. Afin de réduire les dépenses de l’État, qui se charge de verser les aides sociales donc les Aides Personnalisées au Logement (APL), ces dernières ont été réduites. Une décision qui n’a pas manqué de faire scandale. Mais Emmanuel Macron a trouvé la solution.
 

Jeudi 7 septembre 2017 : Les employés sont des robots, Deutsche Bank va les remplacer (par des robots)

Celles et ceux qui ne craignent toujours pas l’avènement des robots dans le monde de l’entreprise risquent de voir leur vision changer. Pour les autres, c’est une simple confirmation : Deutsche Bank a annoncé que de nombreux emplois seront remplacés par des robots. La raison ? Les employés sont déjà des robots, ce qui ne manque pas de rappeler Les Temps Modernes de Charlie Chaplin.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Le recours au chômage partiel en légère hausse en novembre 2021

23/12/2021

Les catastrophes naturelles ont coûté 92,5 milliards d’euros en 2021

16/12/2021

Les syndicats valident le plan de Renault pour une réorganisation française

16/12/2021

Services mobiles : l’itinérance intra-UE prolongée jusqu’en 2032

09/12/2021

Avec sa levée de fonds de 100 millions de dollars, Lydia devient une nouvelle licorne française

09/12/2021

Linky : les consommateurs non équipés paieront un supplément

02/12/2021

Michelin va supprimer 614 postes l'année prochaine

02/12/2021

L’indemnité inflation finalement adoptée

25/11/2021