La semaine de l'Eco du lundi 25 septembre 2017



Jeudi 28 Septembre 2017
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques de la semaine du 25 septembre 2017.


Lundi 25 septembre 2017 : Les taxes du Diesel et de l'essence vont augmenter en 2018

cc/pixabay
cc/pixabay
Le gouvernement n’a pas caché, et ce depuis des années, sa volonté de faire augmenter la fiscalité du Diesel, encore avantageuse face à l’essence et qui permet au carburant le plus acheté en France (80 % des ventes de carburant sont du Diesel) d’afficher des prix à la pompe plus de 20 centimes inférieurs à l’essence. Le journal Les Echos dévoile que la hausse commencera dès 2018.
 

La réforme de la fiscalité de l'épargne pourrait entrer en vigueur dès le 27 septembre 2017

Les épargnants les plus avertis vont certainement prendre leurs dispositions de toute urgence !
Cela faisait partie des propositions contenues dans le programme de campagne d’Emmanuel Macron. « Pour rendre le système plus juste et transparent, nous créerons un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de l’ordre de 30%, qui remplacera les prélèvements existants ». Qu’est-ce que cela signifie ?
 

Mardi 26 septembre 2017 : Le pétrole augmente, les carburants devraient suivre

Le gouvernement a annoncé une forte augmentation des taxes sur le Diesel et l’essence pour 2018, augmentation qu’il a justifiée par le fait de compenser la baisse du prix du brut depuis janvier 2017. Mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron et ses équipes : cette justification ne tient plus la route : le pétrole est reparti à la hausse.
 

Édouard Philippe dévoile un plan d'investissement de 56,3 milliards

Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté, le 25 septembre 2017, un « grand » plan d'investissement doté de 57 milliards d'euros
 

Mercredi 27 septembre 2017 : Paris : les nuitées autorisées sur AirBnb seront réduites

AirBnb et les autres sites de location entre particuliers sur Internet sont au centre des politiques municipales de nombreuses capitales, Paris en premier lieu. La ville a désormais un objectif : stabiliser le marché et la concurrence entre les hôtels et les sites de réservation de logements de particuliers avant 2024, année des Jeux Olympiques. La demande en hébergements devrait exploser lors de l’événement et le marché risque d’en prendre un coup.
 

Jeudi 28 septembre 2017 : Dette publique : 97,1 % du PIB en 2019 ?

Ce n’est clairement pas une priorité à court terme d’Emmanuel Macron et de ses équipes : la baisse de la dette publique française. Après avoir dévoilé le projet de Loi des Finances 2018, qui apportera plusieurs changements dont l’augmentation de la fiscalité du Diesel ou encore les réformes prévues par le gouvernement comme sur l’ISF, voilà qu’on sait que la dette publique de la France va tout simplement augmenter.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021