La semaine de l'Eco du 6 juin 2016



Jeudi 9 Juin 2016
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques de la semaine du 6 juin 2016.


​Lundi 6 juin 2016 : Inondations : et 1, et 2, et 3 milliards (d'euros) ?

cc/pixabay
cc/pixabay
Les inondations qui ont frappé la France ce début de juin 2016 sont enfin passées. Mais après la flotte, voici venir l'heure des comptes. Des comptes réalisés encore les pieds dans l'eau car bien que la pluie se soit presque arrêtée, il faudra plusieurs jours pour que les fleuves reprennent leur taille normale. Les premières estimations des assureurs sont tombées... et elles ne sont pas bonnes.
 

Mardi 7 juin 2016 : La Sécu ne perdra "que" 9,1 milliards en 2016

Bonne nouvelle pour le gouvernement et pour les finances de l'Etat : il y a quelque chose qui se passe bien, même mieux que prévu. La réduction du déficit de la Sécurité Sociale continue d'avancer et il accélère. Bon, la Sécu reste déficitaire de plusieurs milliards d'euros en 2015, selon le rapport intermédiaire de la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale (CCSS) qu'a pu consulter l'AFP, mais c'est moins qu'annoncé en 2015.
 

Grève SNCF : FO et SUD Rail jusqu'au-boutistes

Après une semaine d’une grève qui a pourri la vie des usagers, l’espoir était finalement au bout du tunnel. La direction du groupe et les syndicats ont négocié durant 19 heures pour aboutir à un projet de reprise de l’activité qui doit être signé par les représentants des cheminots.
 

Mercredi 8 juin 2016 : La France est championne d'Europe... du marché noir des cigarettes

A quelques jours de l'Euro, les Français se rêvent en champions d'Europe de football. Mais la France a déjà gagné un autre titre européen en 2015 : celui du commerce parallèle de tabac. Dans aucun autre pays en Europe on ne fume autant de cigarettes volées et contrefaites qu'en France. Et la situation ne fait qu'empirer d'année en année.
 

Jeudi 9 juin 2016 : Grève SNCF : ce qu'elle va coûter à l'État, donc à nous

Alors que la SNCF ne s'en sort pas du conflit social qui la mine depuis plus d'une semaine, le gouvernement vient à son secours avec plusieurs mesures pour alléger la dette de l'entreprise et muscler les infrastructures.
 

Euro 2016 : Les hôteliers prennent en otage la taxe de séjour

La guerre entre les hôtels et l'économie collaborative, en l'occurrence la location entre particuliers, est loin d'être terminée. Le gouvernement a encore du mal à gérer le problème malgré les quelques décisions prises pour la ville de Paris. Vendredi 10 juin 2016, jour d'ouverture de l'Euro 2016, les hôtels lancent donc une grève fiscale : ils veulent mettre la pression en ne collectant pas la taxe de séjour. Pourquoi ? Car les réservations sont loin d'être à la hauteur de l'événement.
 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’usure début 2021

31/12/2020

La fusion entre Tiffany et LVMH validée par les actionnaires

31/12/2020

Théâtres et cinémas : le Conseil d’État valide le maintien de la fermeture

24/12/2020

Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre

23/12/2020

Crédits à la consommation : les établissements prêteurs dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir

17/12/2020

Économie : la Banque de France esquisse des perspectives moroses

17/12/2020

Le chômage partiel est prolongé jusqu'à fin janvier, et peut-être au-delà

10/12/2020

Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes

09/12/2020