La Commission européenne inflige une amende record à Google



Mercredi 18 Juillet 2018

Pour la Commission européenne, Google a abusé de sa position dominante en Europe concernant son système d'exploitation mobile Android, qui équipe plus de 80% du marché des smartphones. Le régulateur européen inflige une amende record au moteur de recherche.


Google est condamné à verser 4,3 milliards d'euros à l'Union européenne pour abus de position dominante. Un montant record pour les services de la concurrence de Bruxelles, qui a par ailleurs exigé de l'entreprise qu'elle cesse ses pratiques illégales dans les 90 jours. Google a obligé les constructeurs de smartphones à installer son app Search de recherche sur internet sur les appareils vendus en Europe. La Commission juge également que Google a empêché les fabricants de produits Android à lancer des terminaux sous d'autres systèmes d'exploitation.

Enfin, Bruxelles a établi que Google a financièrement incité les constructeurs et les opérateurs pour qu'ils préinstallent l'app Search dans leurs smartphones. La Commission européenne discute avec Google dans ce dossier depuis plus de deux ans, mais les arguments de l'entreprise américaine n'ont rien donné. Elle va toutefois faire appel, en arguant qu'Android donne "plus de choix pour tous" et que le système d'exploitation favorisait une concurrence " efficace" et "dynamique". Manifestement, l'Union européenne pense différemment.

Google donne effectivement le choix aux constructeurs d'installer ses applications et ses services dans leurs smartphones sous Android, dont il existe une version "libre". Mais dans les faits, ils préfèrent tous préinstallé les applications de Google, très populaires auprès des utilisateurs. Ce n'est pas la première fois que Google tombe dans la nasse de l'UE. En juin 2017, Bruxelles infligeait une première amende de 2,4 milliards d'euros car le moteur de recherche avait été convaincu de favoriser les résultats de son propre comparateur de prix, au détriment de la concurrence.



Tags : google

Dans la même rubrique :
< >





Passage à 80 km/h : pour « 40 millions d’automobilistes », le compte n’y est pas

18/10/2018

Vers la fin du conflit salarial chez Air France

18/10/2018

Taxe d’habitation, retraites… : pour le think-tank Rexecode, le gouvernement aurait tout faux

16/10/2018

SNCF : un concours pour encourager les agents à verbaliser

15/10/2018

Air France : hausse des salaires en vue

08/10/2018

Des gestionnaires privés au secours des petites lignes

06/10/2018

Le taux de chômage devrait diminuer à 8,9% d'ici fin 2018

05/10/2018

Audiovisuel public : une commission parlementaire préconise de nouvelles pistes

04/10/2018