L’activité économique en France amputée de 35% selon l’Insee



Jeudi 26 Mars 2020
Paolo Garoscio

Le confinement a été décrété par Emmanuel Macron le 17 mars 2020 et, depuis, la France tourne au ralenti. L’Insee a publié le 26 mars 2020, soit neuf jours après le début du confinement, les premières estimations de l’impact de cette politique de crise sur l’économie française. Le moins que l’on puisse dire est que les chiffres ne sont pas bons.


Des chiffres à prendre avec des pincettes

pixabay/geralt
pixabay/geralt
Chose inhabituelle pour l’Insee, l’institut ne sait pas ce qu’il en est réellement. Au point que Jean-Luc Tavernier, son directeur, signe cette publication en la précédant d’une introduction dans laquelle il précise que ces calculs sont « dérisoires ». « Quoi qu’il en soit, pour incertain et imprécis qu’il soit, il m’a semblé que donner ce premier ordre de grandeur était préférable à ne rien dire du tout ».

Le gouvernement ne peut qu’espérer que l’Insee se soit complètement fourvoyée car, si ses prévisions s’avèrent, la crise économique pourrait avoir une conséquence dramatique sur l’économie française. Actuellement, selon l’Insee, l’activité du pays est 35% inférieure à la normale, soit réduite d’un tiers.

Un mois de confinement ce sont 3% de PIB en moins

Selon l’Insee, le calcul est vite fait : à ce rythme, et si le confinement n’est pas durci comme ce fut le cas en Italie, par exemple, où toute l’activité économique et industriel non nécessaire à gérer la crise a été mise à l’arrêt, un mois de confinement ferait perdre 3 points de PIB annuel.

Seul souci, le conseil scientifique a estimé, le 24 mars 2020, que le confinement devrait durer au moins 5 ou 6 semaines, à partir de sa date d’instauration. Ce qui le porterait à fin avril et ne ferait qu’augmenter son impact sur l’économie française.

 




Dans la même rubrique :
< >





Les taux d’usure augmenteront très légèrement au 1er janvier 2023

29/12/2022

Vers un bénéfice net record pour la SNCF

28/12/2022

Produits de la pêche : l’information des consommateurs est trop souvent incomplète

22/12/2022

Pas de récession en 2023, selon la Banque de France

21/12/2022

La fin de la remise systématique des tickets de caisse repoussée au 1er avril 2022

15/12/2022

L'emploi salarié dans le secteur privé toujours en grande forme

14/12/2022

Nitrites : Yuka gagne pour la première fois contre les charcutiers

08/12/2022

Véhicules d’occasion : nouvelle chute des immatriculations en novembre 2022

01/12/2022