Facebook se porte bien… mais pour combien de temps encore ?



Vendredi 27 Avril 2018
Anton Kunin

Facebook vient de réaliser le meilleur trimestre de son histoire : sur les trois premiers mois de 2018, le chiffre d’affaires du géant américain s’est établi à 11,97 milliards de dollars.


Le nombre d’utilisateurs de Facebook a progressé de 13 % sur un an

Facebook a visiblement certaines difficultés suite à l’éclatement du scandale Cambridge Analytica : une certaine partie des utilisateurs ont préféré quitter le site, de même que certains annonceurs. Mais ça, c’était après. Pour le moment, Facebook présente les résultats du premier trimestre 2018, soit la période d’avant le scandale, et l’humeur est au contraire jubilatoire.

Au premier trimestre 2018, le nombre de personnes se connectant à Facebook au moins une fois par mois a atteint 2,2 milliards. Parmi ces utilisateurs réguliers, plus de 1 sur 2 est un utilisateur « assidu », puisque 1,4 milliard se connectent tous les jours. En chiffres absolus aussi, le succès est au rendez-vous : 70 millions de personnes supplémentaires ont rejoint Facebook sur les 12 derniers mois, soit une progression de 13 %.

Le succès commercial de Facebook pourrait ne pas durer

Mais cet optimisme pourrait bien ne pas durer. Non seulement le scandale Cambridge Analytica a sans doute eu un impact financier du fait du retrait d’un certain nombre d’annonceurs, mais aussi les nouvelles règles de partage de données sont plus restrictives, et ne permettent pas aux publicitaires d’effectuer des ciblages aussi fins qu’avant.

S’y ajoutera l’impact du Règlement général sur la protection de données (RGPD), qui entrera en vigueur dans l’Union européenne le 25 mai 2018. Dans une interview à Wired, David Wehner, le directeur financier de Facebook, a déclaré que les restrictions sur la collecte de données qui seront mises en place à compter de cette date diminueront l’efficacité du ciblage publicitaire. Concernant l’Europe en particulier, il a confié s’attendre à une croissance nulle ou même légèrement négative des revenus publicitaires.








Le recours au chômage partiel en légère hausse en novembre 2021

23/12/2021

Les catastrophes naturelles ont coûté 92,5 milliards d’euros en 2021

16/12/2021

Les syndicats valident le plan de Renault pour une réorganisation française

16/12/2021

Services mobiles : l’itinérance intra-UE prolongée jusqu’en 2032

09/12/2021

Avec sa levée de fonds de 100 millions de dollars, Lydia devient une nouvelle licorne française

09/12/2021

Linky : les consommateurs non équipés paieront un supplément

02/12/2021

Michelin va supprimer 614 postes l'année prochaine

02/12/2021

L’indemnité inflation finalement adoptée

25/11/2021