Bolloré vend sa branche logistique à CMA CGM



Mercredi 10 Mai 2023
Aurélien Delacroix

Le groupe Bolloré a conclu un accord de vente de sa branche logistique à l'armateur français CMA CGM. Une décision qui marque un tournant majeur pour Bolloré, avec un recentrage sur les médias.


La logistique n'intéresse plus Bolloré

Le groupe Bolloré a signé un accord de vente de sa branche logistique au groupe CMA CGM, pour un montant de 4,65 milliards d'euros. Cette vente s'inscrit dans une série de cessions d'actifs stratégiques par Bolloré, qui semble se diriger vers un recentrage sur les médias. Historiquement, l'entreprise avait deux grands secteurs d'activité. D'une part, la branche logistique, qui comprenait le transport de marchandises pour les entreprises. D'autre part, elle détenait un portefeuille médiatique conséquent, avec entre autres, le contrôle de Vivendi, Canal+, l'agence de publicité Havas et des parts dans Universal.

L'offre attrayante de CMA CGM, qui a réalisé d'importants bénéfices au cours des deux dernières années, a conduit Bolloré à accepter la vente. D'autant plus que le secteur de la logistique a évolué, passant d'un paysage composé d'acteurs de taille moyenne à un secteur dominé par des géants comme FedEx, UPS, DHL, CMA CGM, MSC et Maersk. L'année précédente, Bolloré avait déjà cédé ses ports en Afrique à MSC pour un montant de plus de 5 milliards d'euros. La vente de ses entrepôts et de son expertise logistique à CMA CGM fait suite à cette transaction.

Un recentrage sur les médias

Ces cessions d'actifs, combinées à la vente du capital d'Universal Music et d'actions encore détenues, ont permis à Bolloré et Vivendi de collecter plus de 15 milliards d'euros. Une partie de ces fonds sera utilisée pour financer une offre publique d'achat sur Lagardère. En outre, Bolloré explore d'autres opportunités d'investissement, telles que l'éditeur américain Simon & Schuster, le groupe de télévision sud-africain Multichoice, ou encore la possibilité de retirer Vivendi de la Bourse par un rachat d'actions.

En vendant sa branche logistique, Bolloré se recentre sur les médias. Il détient notamment Canal Plus et une participation de 18% dans Universal Music Group. Les activités de Canal Plus ont été renforcées cette année par l'acquisition des titres détenus par Orange dans le bouquet de chaînes payantes OCS et dans Orange Studio, filiale de coproduction de films et séries.



Tags : Bolloré





Carrefour inaugure son premier magasin Atacadao en France

20/06/2024

La relation complexe de la Génération Z avec le monde du travail

20/06/2024

L’accès universel à l’électricité, un objectif de plus en plus illusoire

13/06/2024

Campagne de rappel massive chez Stellantis pour des airbags défectueux

06/06/2024

Record historique pour le nombre de riches dans le monde

06/06/2024

Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024
Facebook
Twitter