Bercy revoit à la baisse la prévision de croissance pour 2022



Jeudi 30 Juin 2022
Olivier Sancerre

La conjoncture économique s'est dégradée depuis le début de l'année, poussant Bercy à revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour 2022. Néanmoins, derrière les mauvaises nouvelles se cache une grosse cagnotte à 50 milliards d'euros.


Début d'année difficile

Variant Omicron, guerre en Ukraine, flambée des prix, confinements en Chine… Depuis le début de l'année les mauvaises nouvelles s'accumulent, poussant le ministère de l'Économie à revoir fortement à la baisse son estimation de croissance pour 2022. Le projet de loi de finances rectificatives affiche ainsi une prévision de progression du PIB à 2,5%, au lieu des 4% précédemment estimée. La croissance s'est même contractée au premier trimestre, de 0,2%.

Quant à l'inflation, elle devrait s'établir à 5% cette année, contre 1,5% dans la loi de finances initiale. Un sérieux changement ! Néanmoins, Bercy relève que les mesures prises pour préserver le pouvoir d'achat (bouclier tarifaire, rabais sur l'essence, indemnité inflation…) vont permettre de réduire le niveau de l'inflation qui, sans ces dispositifs, aurait été en moyenne de 6,5% en 2022.

Une cagnotte de 50 milliards

Le ministère de l'Économie souligne que tout n'est pas sombre pour autant. La consommation des ménages est ainsi bien orientée : l'Insee a calculé une augmentation de 5,2% au mois de mai sur un an. Et puis il devrait se créer 115.000 nouveaux emplois sur l'ensemble de l'année. Tout cela va permettre à l'État d'encaisser de fortes recettes fiscales et sociales.

La « cagnotte » devrait être forte de 50 milliards d'euros, qui serviront au financement du paquet de mesures en faveur du pouvoir d'achat dont les premières mesures seront sensibles dès cet automne. Le déficit prévu par Bercy demeure à 5%, sans changement. Il y a même du mieux pour la dette, qui s'établira à 112% du PIB au lieu de 113,5%.



Tags : croissance

Dans la même rubrique :
< >





Les taux d’usure augmenteront très légèrement au 1er janvier 2023

29/12/2022

Vers un bénéfice net record pour la SNCF

28/12/2022

Produits de la pêche : l’information des consommateurs est trop souvent incomplète

22/12/2022

Pas de récession en 2023, selon la Banque de France

21/12/2022

La fin de la remise systématique des tickets de caisse repoussée au 1er avril 2022

15/12/2022

L'emploi salarié dans le secteur privé toujours en grande forme

14/12/2022

Nitrites : Yuka gagne pour la première fois contre les charcutiers

08/12/2022

Véhicules d’occasion : nouvelle chute des immatriculations en novembre 2022

01/12/2022