Transport aérien : vers des sommets inédits en 2024



Jeudi 7 Décembre 2023
Aurélien Delacroix

Après avoir surmonté les turbulences causées par la crise du Covid-19, le secteur du transport aérien s'apprête à battre ses records de 2019. Entre une hausse significative du nombre de passagers et une rentabilité financière croissante, le secteur est en passe de connaître une année 2024 historique.


Les passagers de retour dans les avions

Le transport aérien mondial, après une période de crise profonde, est en plein essor. Les prévisions de l'Association internationale du transport aérien (IATA) annoncent pour 2024 un nombre record de 4,7 milliards de passagers, surpassant ainsi les chiffres de 2019. Pour cette année 2023, avec 4,29 milliards de voyageurs prévus, le secteur se situe déjà à moins de 6 % en dessous des 4,54 milliards de voyageurs de 2019. En termes de passagers par kilomètre transportés (PKT), un indicateur clé, le secteur est même encore plus proche du niveau d'avant la crise, avec moins de 5 % d'écart. Octobre 2023 a marqué un moment charnière, atteignant 98,4 % du niveau de 2019.

Sur le plan économique, la reprise se traduit par une augmentation notable des revenus. Les prévisions indiquent que les compagnies aériennes surpasseront leur niveau de revenus de 2019 dès cette année, avec un chiffre d'affaires cumulé estimé à 896 milliards de dollars contre 838 milliards avant la crise. 2024 s'annonce encore plus prometteur, avec des prévisions atteignant les 964 milliards de dollars. 

Des bénéfices exceptionnels pour le transport aérien

Cette hausse est principalement portée par le transport de passagers, qui devrait générer 642 milliards de dollars de revenus cette année, et viser les 717 milliards en 2024. Le segment du cargo, bien qu'en recul par rapport aux années exceptionnelles de 2021 et 2022, reste robuste avec des prévisions de 135 milliards de dollars cette année et 111 milliards l'an prochain.

L'aspect le plus marquant de cette reprise est la rentabilité des compagnies aériennes. Après avoir retrouvé le chemin de la rentabilité opérationnelle l'année dernière, elles se dirigent vers des profits records. Les bénéfices opérationnels de 2023 sont estimés à 40,7 milliards de dollars, avec une marge de 4,5 %, et devraient atteindre 49,3 milliards de dollars en 2024, avec une marge de 5,1 %. Ces chiffres témoignent d'une reprise spectaculaire après des pertes cumulées de 183 milliards de dollars sur trois ans.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 06:00 Casino en crise avec des pertes monumentales






SUV à Paris : pour le lobby de la voiture, surfacturer le stationnement est une fausse solution

08/02/2024

L'économie française sera à la peine en 2024

08/02/2024

« Taxe lapin » : Gabriel Attal promet de s’attaquer aux rendez-vous médicaux non honorés

01/02/2024

Déficit budgétaire de la France : en 2023, la situation est pire que prévu

25/01/2024

Défaillances d’entreprises : le pire quatrième trimestre depuis 30 ans

18/01/2024

Tabac : baisse des ventes encore en 2023

11/01/2024

Bonus réparation : les réparateurs ont augmenté leurs tarifs

04/01/2024

« Réduflation » : vers plus de transparence dans la grande distribution

04/01/2024
Facebook
Twitter