Ryanair : pas de remboursements malgré le confinement



Jeudi 5 Novembre 2020
Anton Kunin

Ryanair ne considérera pas le confinement comme une raison valable pour obtenir un remboursement, a annoncé la compagnie aérienne low-cost.


Ryanair : le nombre de passagers a baissé de 80%

Si vous espériez vous faire rembourser un vol Ryanair que vous aviez réservé avant l’annonce du confinement, vous allez être déçu : la compagnie aérienne low-cost a annoncé qu’un confinement décrété dans tel ou tel pays ne sera pas considéré comme une raison valable pour obtenir un remboursement. En revanche, Ryanair permet exceptionnellement à ses passagers de modifier gratuitement la date de leur vol.

La décision de ne pas procéder à des remboursements a été prise au vu des derniers résultats trimestriels décevants. Sur le trimestre s’étant achevé le 30 septembre 2020, comparé au même trimestre il y a un an, le nombre de passagers a baissé de 80% (17,1 millions contre 85,7 millions). Si le taux de remplissage constaté des avions peut inspirer de l’optimisme (72% au dernier trimestre), on aurait tort d’oublier qu’il était de 96% à la même période en 2019. Résultat : sur le dernier trimestre, Ryanair a perdu 197 millions d’euros, alors même qu’il avait gagné 1,15 milliard d’euros sur la même période en 2019.

À l’été 2021, Ryanair prévoit d’assurer au moins la moitié des vols

Il faut dire que des remboursements, Ryanair en a fait énormément ces derniers mois. Depuis le début de l’épidémie, la compagnie a remboursé ou émis des avoirs pour un total de 1,5 milliard d’euros à ses passagers dont les vols ont été annulés. L’entreprise dirigée par Michael O’Leary ne se voit clairement pas accorder de nouvelles facilités autres que celles requises par la loi. (Pour rappel, le Règlement européen 261/2004 impose aux compagnies aériennes de rembourser les passagers si le billet a été annulé à l’initiative de la compagnie aérienne… ce qui n’est pas le cas ici.)

Quant aux perspectives pour l’avenir, elles restent moroses, les incertitudes demeurant sur l’évolution de l’épidémie. Pour l’hiver 2020, et jusqu’en mars 2021, Ryanair a réduit le nombre de ses vols à tout juste 40% du volume habituel. Pour l’été 2021, la compagnie prévoit de maintenir entre 50% et 80% de ses vols : leur nombre dépendra bien sûr de la situation sanitaire.




Dans la même rubrique :
< >





Théâtres et cinémas : le Conseil d’État valide le maintien de la fermeture

24/12/2020

Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre

23/12/2020

Crédits à la consommation : les établissements prêteurs dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir

17/12/2020

Économie : la Banque de France esquisse des perspectives moroses

17/12/2020

Le chômage partiel est prolongé jusqu'à fin janvier, et peut-être au-delà

10/12/2020

Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes

09/12/2020

1 Français sur 2 est à découvert au moins une fois par an

03/12/2020

Franchisés : l’analyse financière qui doit orienter le choix d’une enseigne

27/11/2020