Réforme ferroviaire : la fusion SNCF / RFF adoptée par les députés



Jeudi 19 Juin 2014
Paolo Garoscio

Jeudi 19 juin 2014, et depuis neuf jours, les cheminots sont en grève pour manifester contre le projet de loi de réforme du système ferroviaire du ministre des Transports, Frédéric Cuvilliers. Un texte qui prévoit la fusion en une société unique de la SNCF et la RFF (Réseau Ferré de France) ainsi qu’une réforme du statut spécial des employés de la SNCF. Mais malgré la grève, la fusion se fera, l’Assemblée Nationale ayant adopté le premier article du texte de loi le mercredi 18 juin 2014 dans la soirée.


cc/flickr/cklx
cc/flickr/cklx
La grève de neuf jours, du jamais vu depuis 2007, n’aura pas servi à freiner le gouvernement concernant son projet de fusion de la SNCF avec la RFF. Le texte de loi, que les députés auront débattu les 17, 18 et 19 juin 2014, devrait être adopté lors d’un vote le jeudi 19 juin 2014.
 
Les députés ont surtout, le mercredi 18 juin 2014, adopté dans la soirée le premier article du projet de réforme présenté par Frédéric Cuvilliers, l’article qui a suscité ce mouvement contestataire et qui concerne la fusion des deux entités en une seule. Les syndicats n’ont donc pas eu gain de cause dans leur affrontement avec le gouvernement qui est resté impassible et n’a pas fait marche arrière.
 
La réforme du système ferroviaire devrait permettre à la SNCF de mieux gérer l’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire prévue pour 2019 en applicationd es directives de l’Union Européenne.
 
En attendant, selon Guillaume Pépy, patron de la SNCF, cette grève a eu un coût important pour la société qui a annoncé des remboursements pour les abonnés, notamment en faisant payer 30% moins cher l’abonnement en juillet. 
 
Entre ces remboursements, le manque à gagner concernant les trains qui ne roulaient pas et le dispositif mis en place pour l’accueil des voyageurs, notamment des bacheliers, la SNCF aurait perdu 153 millions d’euros selon les dernières estimations.
 








Les entreprises continuent d’embaucher au premier trimestre 2022

21/04/2022

Just Eat supprime près de 270 postes en CDI en France

14/04/2022

Fin du « quoi qu’il en coûte » : les défaillances d’entreprises en nette hausse

14/04/2022

Trois mois après son lancement en France, premier bilan satisfaisant pour Trenitalia

07/04/2022

Les pâtes et les viandes surgelées en tête des produits les plus sujets à l’inflation

07/04/2022

Orange : la nouvelle direction dissociée est connue

31/03/2022

Le déficit public a bien diminué en 2021, la dette un peu moins

29/03/2022

Rançongiciels : les montants demandés en forte hausse en 2021

24/03/2022