Les ventes automobiles ont chuté de 5,7 % en 2013



Jeudi 2 Janvier 2014
Jean-Baptiste Le Roux

L'année 2013 s'achève sur une assez mauvaise note pour les ventes de voitures neuves en France. Même si les constructeurs français tirent assez bien leur épingle du jeu par rapport à leurs concurrents étrangers. Renault et PSA signent d'ailleurs une bonne performance pour le mois de septembre, et envisagent l'année 2014 sous de meilleurs auspices.


Renault, avec PSA, fait partie des constructeurs qui tirent leur épingle du jeu sur l'ensemble de l'année 2013 avec une hausse de ses ventes de 0,8 %.
Renault, avec PSA, fait partie des constructeurs qui tirent leur épingle du jeu sur l'ensemble de l'année 2013 avec une hausse de ses ventes de 0,8 %.

Les immatriculations de voitures neuves en France pour 2013 ont donc chuté de 5,7 %, en données brutes. Ce sont ainsi pas moins de 1,79 million de véhicules neufs qui se sont écoulés sur l'ensemble de l'année 2013. Un résultat assez mauvais qui fait retomber le marché à son plus bas niveau depuis 15 ans. 

 

Cependant, d'après les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles, le repli s'atténue quelque peu, à 5 %, à nombre de jours ouvrables comparables. C'est toujours mieux que ce que le CCFA redoutait pour 2013, à savoir une chute de 6 %. Pour l'institution automobile, toutefois, le marché devrait rester stable en 2014. 

 

Reste que malgré la crise que traverse actuellement le marché automobile français, les constructeurs de l'hexagone s'en sortent assez bien. Ainsi PSA Peugeot Citroën n'a perdu que 7,7 % de parts de marché alors que Renault augmente de 0,8 % et ce grâce à Dacia, sa marque low-cost.

 

De plus, même si l'année 2013 reste une année fortement morose pour les constructeurs automobiles, le mois de décembre fait office d'excellent cru pour les marques françaises, ce qui leur permet d'envisager plus sereinement la nouvelle année. Renault et PSA y ont en effet enregistré une hausse respective de 23,9 % et 26,7 %.

 

Enfin, malgré des résultats en demi-teinte, 2013 reste de très loin une meilleure année que 2012 qui avait enregistré une baisse des ventes de 14 %. La casse est limitée. 









Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’usure début 2021

31/12/2020

La fusion entre Tiffany et LVMH validée par les actionnaires

31/12/2020

Théâtres et cinémas : le Conseil d’État valide le maintien de la fermeture

24/12/2020

Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre

23/12/2020

Crédits à la consommation : les établissements prêteurs dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir

17/12/2020

Économie : la Banque de France esquisse des perspectives moroses

17/12/2020

Le chômage partiel est prolongé jusqu'à fin janvier, et peut-être au-delà

10/12/2020

Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes

09/12/2020