Les magasins vont-ils bientôt aussi ouvrir la nuit ?



Mardi 2 Avril 2019
Marie-Eve Wilson-Jamin

La loi Pacte pourrait permettre aux enseignes de distribution alimentaire, après accord avec les syndicats, d’employer du personnel après 21 heures, sans avoir à recourir au travail de nuit. Une bonne nouvelle pour les habitants des grandes villes qui sont nombreux à effectuer leurs courses en soirée.


La loi Pacte pourrait autoriser les commerces alimentaires à employer du personnel après 21 heures

Si ailleurs dans le monde, comme aux Etats-Unis ou dans certains pays d'Asie les magasins sont ouverts jour et nuit, en France, la loi interdit aux enseignes alimentaires d'être ouvertes après 21 heures. Mais cela pourrait changer. En effet, la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) pourrait permettre aux enseignes de distribution alimentaire d’employer du personnel après 21 heures, et, ce, sans avoir à recourir au travail de nuit.

Le texte de loi, à l'étude au Sénat, pourrait faire en sorte que le travail de nuit commence plus tard en soirée pour que les commerces alimentaires puissent ouvrir plus longtemps. Cette dérogation, qui existait déjà pour les discothèques et le secteur de la presse, pourrait impacter 42.000 salariés. Les commerces devraient évidemment obtenir un accord des syndicats avant toute décision.

1,6 million de Parisiens effectuent chaque année leurs courses en soirée

Si à Paris Monoprix a reçu une fin de non recevoir après avoir ouvert ses magasins jusqu'à 22 heures, cette décision concerne les habitants des grandes villes. Pour preuve, 1,6 million de Parisiens effectuent chaque année leurs courses en soirée chez Monoprix. Pourtant, les magasins qui restent ouverts au-delà de 21 heures risquent une amende en cas de plainte. Mais les risques sont minces pour les grandes enseignes comme Carrefour ou Franprix qui sont des magasins franchisés. Il faudrait punir chacun d'entre eux et non un groupe. Voilà pourquoi souvent les poursuites n'ont pas lieu.








Electricité : une forte augmentation prévue le 1er février 2020

23/01/2020

Inégalités économiques : les femmes en ligne de mire

23/01/2020

Forfait post-stationnement : le Défenseur des droits dénonce des « défaillances »

16/01/2020

Livret A : la baisse est confirmée

16/01/2020

Existe-t-il un risque de pénurie de billets dans les distributeurs ?

15/01/2020

Immobilier : une activité dynamique et des hausses des prix qui s'accélèrent en 2019

09/01/2020

Grève : dégrèvement fiscal pour les commerces les plus en difficulté

08/01/2020

Le nombre de particuliers employeurs ne cesse de baisser

02/01/2020