Les ampoules halogène tirent leur révérence



Vendredi 31 Août 2018
Anton Kunin

Après les ampoules à incandescence en 2009, le 1er septembre 2018 ce sera au tour des ampoules halogène de tirer leur révérence. Trop gourmandes en énergie, elles quitteront progressivement les étalages des magasins.


Adopter une ampoule LED, c'est économiser 115 euros

C’est une exigence de la Commission européenne : à compter du 1er septembre 2018, les magasins ne pourront plus acheter d’ampoules halogène à leurs fournisseurs. Seuls les stocks déjà présents dans les magasins et les entrepôts pourront être vendus aux consommateurs. Cette interdiction est imposée à travers l’Union européenne pour la plupart des ampoules halogène destinées à l’éclairage domestique. Seules resteront autorisées les ampoules halogène destinées à l’éclairage professionnel. Les consommateurs, eux, devront se rabattre sur les ampoules fluocompactes et les LED.

D’après les calculs de la Commission européenne, sur 20 ans (la durée de vie d’une ampoule LED) un consommateur peut économiser 115 euros s’il s’équipe d’une ampoule de ce type comparé à une ampoule halogène. En effet, une ampoule LED a une durée de vie de 2 000 heures, soit deux ans à raison d’une utilisation quotidienne de trois heures.

L'interdiction des ampoules halogène devrait permettre d'économiser 93 teraWatts d'électricité par an

Si les consommateurs seront gagnants de cette transition vers les LED, l’environnement le sera aussi : grâce à la fin des ampoules halogène, 93 teraWatts d’électricité devraient être économisés chaque année dans l’Union européenne à compter de 2020. Pour se rendre compte de l’ampleur des économies, rappelons que ce chiffre correspond à la consommation annuelle d’électricité d’un pays comme le Portugal. Et qui dit moins s’électricité produite dit moins d’émissions de CO2 : le rejet dans l’atmosphère de pas moins de 15 millions de tonnes de CO2 devrait être évité du fait de cette moindre consommation d’électricité.

La guerre aux ampoules halogène n’est pas déclarée uniquement dans l’Union européenne : dans l’État américain de Californie, précurseur dans le domaine, les ampoules commercialisées doivent avoir une efficacité énergétique élevée. L’énergie consommée par l’ampoule doit servir à produire un maximum de lumière et un minimum de chaleur : au moins 45 lumens par Watt très précisément. Une telle exigence laisse de fait les ampoules halogène sur le bord de la route, rendant commercialisables seuls les LED et les ampoules fluocompactes.








Le chèque, le premier moyen de paiement le plus fraudé

07/07/2021

SNCF : la Défenseure des droits alerte sur ces gares qui ne vendent pas de billets

01/07/2021

Les embauches en forte hausse en mai 2021

24/06/2021

Climat : au sein du CAC 40, seule 1 société sur 2 est sur une trajectoire en dessous de 2 ˚C

17/06/2021

1 salarié sur 5 a déjà été victime de discrimination à l’embauche

10/06/2021

La France enregistre un fort rebond de la consommation

10/06/2021

Les drives Casino s’invitent sur Amazon

03/06/2021

Linky : les Français ne paieront pas pour le compteur d'Enedis

03/06/2021