Lagardère se sépare de dix magazines



Jeudi 17 Octobre 2013
Jean-Baptiste Le Roux

Le premier éditeur de magazines en France est sur le point de se séparer de 10 titres de presse. Ce qui reviendra à supprimer 350 emplois sur les 1 200 que compte la branche presse.


Lagardère se sépare de dix magazines
Denis Olivennes, le président de Lagardère Active a annoncé ce jeudi matin un vaste plan de réorganisation de la branche presse de son groupe, qui comporte entre autres mesures, la suppression de 10 titres phare détenus par Lagardère, dont notamment Psychologies et Première.

Outre ces deux magazines, Lagardère se sépare de Mon Jardin et Ma Maison, le Journal de la maison, Maison et travaux, Campagne Décoration, Be, Union, Auto Moto et Pariscope. L'idée du groupe est de concentrer ses forces vers le numérique. Denis Olivennes, a déclaré à ce sujet : "le numérique est notre allié".

Ce fameux numérique a provoqué, pour Lagardère, "une rupture radicale qui menace la compétitivité de l'entreprise" et l'oblige à concentrer ses effort sur "ses marques les plus puissantes". Lagardère a en effet la volonté de développer ses titres les plus importants, toujours sur le papier, mais beaucoup plus d'un point de vue numérique. Pour être à la page.

L'an dernier, Lagardère Active avait réalisé un chiffre d'affaires de 1,014 milliards d'euros, soit 14 % du chiffre d'affaires du groupe Lagardère, dont environ la moitié grâce à ses activités d'éditeur de presse.

Face à la crise de la presse, Lagardère choisit donc de faire marche arrière. Début 2011, le groupe avait cédé tous ses titres à l'international, à l'américain Hearst. Lagardère continue de battre en retraite sur le marché des médias, face au recul des ventes de presse, et à la baisse du marché publicitaire.








Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’usure début 2021

31/12/2020

La fusion entre Tiffany et LVMH validée par les actionnaires

31/12/2020

Théâtres et cinémas : le Conseil d’État valide le maintien de la fermeture

24/12/2020

Livret A : nouvelle collecte nette positive en novembre

23/12/2020

Crédits à la consommation : les établissements prêteurs dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir

17/12/2020

Économie : la Banque de France esquisse des perspectives moroses

17/12/2020

Le chômage partiel est prolongé jusqu'à fin janvier, et peut-être au-delà

10/12/2020

Uber se sépare de ses activités dans les voitures autonomes

09/12/2020