La semaine de l'Eco du 29 septembre 2014



Jeudi 2 Octobre 2014
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques en France et dans le monde de la semaine du 29 septembre 2014.


Lundi 29 septembre 2014 : Air France : grève terminée mais coûteuse, dangereuse

Economiematin/Shutterstock
Economiematin/Shutterstock
La grève chez Air France a finalement pris fin, après deux semaines d'un mouvement dont on ne voyait pas le terme. Le SNPL, Syndicat national des pilotes de ligne, majoritaire au sein de la compagnie aérienne, a obtenu une grande partie de ce qu'il réclamait, et peut-être même un peu plus… mais cette victoire est-elle au détriment de la santé financière de l'entreprise ?
 

La Sécu perdra au moins 12 milliards en 2014

C'est de pire en pire et comme toujours la seule parade que le gouvernement trouve c'est de couper encore un peu dans les budgets : le déficit de la sécurité générale dérape par rapport à la prévision pour cette année 2014. Certes, il se réduit, mais bien moins vite que ce qu'avait annoncé le gouvernement...
Mardi 30 septembre 2014 : Tout va bien : grève générale des pharmaciens, médecins, infirmiers, huissiers, notaires, avocats, greffiers, architectes, géomètres…
Leur objectif : faire plier le ministère de l'Économie. Ces professions réglementées sont dans la ligne de mire du gouvernement depuis que ce dernier, sous l'impulsion d'Arnaud Montebourg puis celui de son remplaçant de Bercy, Emmanuel Macron. À des degrés divers, tous deux estiment que ces métiers font payer très cher leurs services aux Français. Montebourg annonçait même pouvoir rendre aux ménages quelques 6 milliards d'euros de pouvoir d'achat en libéralisant ces secteurs.


Mercredi 1er octobre 2014 : Class actions, actions de groupe : en France à partir d'aujourd'hui

Les consommateurs vont enfin pouvoir se regrouper afin de porter plainte en justice contre une entreprise en France. À l'image des recours collectif américains, les actions de groupe françaises pourront sanctionner une société pour des méfaits, mais uniquement pour des dommages matériels.
 


Budget 2015 : dettes et dérapages à tous les étages

En 2015, le déficit public visé est donc de... 4,3 %. contre 4,4 % en 2014, autant dire, quasiment aucune amélioration. Ou plutôt si : Le déficit public 2014 devait initialement être contenu sous la barre des 3%. Puis, être de 3,6 %. Puis, un peu en dessous de 4%. Puis de 4% tout rond. Puis finalement voici quelques semaines, de... 4,4 % ! Autant dire que la prévision de déficit budgétaire fixée à 4,3 % pour 2015 ne saurait-être autre chose que le vrai chiffre, et non un chiffre pipeauté, amenuisé, pour faire passer la pilule à Bruxelles et ailleurs ! Car sinon, rapporté aux dérapages successifs du budget 2014, cela signifierait qu'en septembre 2015, dans un an, il faudrait dire à nos partenaires européens et à nos balleurs de fonds que le déficit réel est plus proche de 6 % que de 5... intenable.


Jeudi 2 octobre 2014 : Prix du timbre : "la Poste l'a tuer"

La Poste va relever les prix de ses timbres en 2015. Le timbre rouge, le plus rapide, va ainsi augmenter de 10 centimes en passant à 0,76 euro; le timbre vert sera lui vendu 7 centimes plus cher, à 0,68 euro.
 


Mondial de l'automobile : voiture pas morte mais pas encore électrique

C'est en ce moment et c'est à Paris : le Salon Mondial de l'Automobile ouvrira ses portes au public le 4 octobre 2014. Et cette édition devrait se dérouler sous l'égide des nouveaux modèles hybrides et électriques : avec la pénurie de pétrole qui guette dans les décennies à venir, sans compter la protection de l'environnement et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Formation professionnelle : le « parcours autonome d’achat » a fait chuter la durée des formations

28/10/2021

Forte baisse du chômage au troisième trimestre

27/10/2021

La détresse psychologique des salariés diminue légèrement mais reste élevée

21/10/2021

Réformes fiscales du quinquennat Macron : moins d’exilés fiscaux et plus de dividendes

14/10/2021

Le Prêt à taux zéro maintenu jusqu’à fin 2023

07/10/2021

Certains métiers vont profiter d'une hausse de salaire de plus de 80% en 2022 !

07/10/2021

Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021