La semaine de l'Eco du 23 mai 2016



Jeudi 26 Mai 2016
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques de la semaine du 23 mai 2016


​Lundi 23 mai 2016 : Après avoir distribué des milliards le gouvernement doit rogner partout

Les promesses du gouvernement de ces derniers mois (augmentation pour les professeurs des écoles, aides pour les jeunes, augmentation du point d'indice des fonctionnaires...) ont un coût. Un coût très élevé que le gouvernement va devoir résorber comme il peut. Selon Les Echos, ce seront les ministères qui vont en faire les frais... avec un budget en baisse pour 2017.
 

Pétrole : le risque de pénurie est-il écarté ? Pas vraiment...

À deux semaines de l’ouverture de l’Euro 2016, il aurait été bien malheureux que le pays soit complètement à l’arrêt faute d’essence dans les stations-service. Ce risque est semble-t-il écarté après les aménagements proposés par le gouvernement concernant les heures supplémentaires des transporteurs routiers.
 

Mardi 24 mai 2016 : Valls envoie les CRS débloquer les raffineries, la grève se généralise !

Le mouvement de contestation contre la Loi Travail que le gouvernement a faite passer en force a conduit à des blocages de raffineries et de dépôts de carburant qui commencent à créer une pénurie en France. François Hollande, Manuel Valls ou encore Alain Vidaliès, secrétaire d'Etat aux Transports, ont toutefois martelé dans les médias que la situation était sous contrôle. Tellement sous contrôle que les CRS ont dû intervenir pour débloquer la raffinerie de Fos-sur-Mer.
 

En avant toute vers la grève générale

Si le gouvernement espérait étouffer la contestation à la loi travail avec des 49.3 et des reculades sectorielles, c’est raté. La situation ne fait qu’empirer sur plusieurs fronts, qui menacent plusieurs secteurs vitaux de l’économie.
 

Mercredi 25 mai 2016 : Loi Travail : le nucléaire en grève, vers une pénurie d'électricité ?

Les stations essence sont déjà prises d'assaut, le mouvement de contestation de la Loi Travail a tourné  l'affrontement frontal avec le gouvernement et... la situation empire. Après avoir dépassé le stade de la simple contestation dans la rue par les étudiants et les salariés, c'est désormais une grève générale qui se profile. Dernière branche à basculer du côté des "anti loi travail", le secteur de l'énergie électrique : la menace d'une grève dans les centrales est désormais réalité.
 

Jeudi 26 mai 2016 : Le chômage baisse en avril... en attendant un correctif

Le chômage a baissé au mois d’avril. En soi, c’est une bonne nouvelle non seulement pour le gouvernement mais aussi pour la machine économique du pays dans laquelle le souffle de la reprise, sensible depuis quelques mois un peu partout dans tous les secteurs, a commencé à prodiguer ses bienfaits.
 

Les grèves cassent l'économie française alerte le patronat

La mobilisation contre la Loi Travail commence à être longue pour les entreprises françaises qui sont les premières à en souffrir. Bien que le patronat soit majoritairement contre la Loi Travail depuis qu'elle a été modifiée par le gouvernement, il commence à s'inquiéter de l'impact des grèves sur l'économie et notamment de l'impact des blocages des raffineries et dépôts de pétrole. Mais pas question de descendre dans la rue avec la CGT.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021