La semaine de l'Eco du 1er décembre 2014



Jeudi 4 Décembre 2014
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques en France et dans le monde de la semaine du 1er décembre 2014


​Lundi 1er décembre 2014 : Les patrons descendent dans la rue : combien de divisions ?

Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
 
Les syndicats patronaux seront-ils capables de mobiliser autant que les syndicats de salariés ? Il ne faudra sans doute pas trop parier là-dessus. Néanmoins, il ne fait aucun doute que les observateurs et le gouvernement surveilleront le niveau de la mobilisation.
 

Mardi 2 Décembre 2014 : Plus de huit français sur dix pensent que l'Etat gaspille l'argent des impôts

Les Français ont une vision fortement dégradée de l'impôt. D'après un sondage Opinion Way pour Finsquare, ils sont même 37% à estimer qu'il s'agit rien moins que d'une extorsion de fonds !
 
 

Budget 2015 : Allocations, congé parental et maternité, les familles passeront bien à la casserole

Ceux qui ont partagé sur leur mur Facebook, pleins d'espoir, les amendements au "PLFSS" (projet de loi de finances de la Sécurité Sociale) adoptés par le Sénat désormais à droite en sont pour leurs frais. L'Assemblée Nationale, toujours majoritairement à gauche malgré la quarantaine de députés frondeurs socialistes, a définitivement adopté le PLFSS et les 10 milliards de coupes budgétaires qui ciblent prioritairement les familles.
 
 

Mercredi 3 décembre 2014 : La blague du jour : une « simplification fiscale » en 2015 !

Le saviez-vous ? Il existe un secrétaire d'État à la Simplification, qui a tenu à rappeler son existence. Thierry Mandon a annoncé l'intention du ministère de l'Économie de procéder rien de moins qu'à une simplification du système fiscal français.
 
 

Alerte rouge : il manque 11,5 milliards de recettes fiscales en 2014

11,5 milliards d'euros, rien que ça. C'est la somme qui manquera dans les caisses de Bercy à la fin de l'année, par rapport aux prévisions initiales. Autrement dit, en théorie, 11,5 milliards d'euros à trouver ailleurs : soit, en les économisant, en rabotant encore un peu plus les budgets partout où cela est possible (essentiellement en fait, en faisant mariner les fournisseurs de l'Etat, pour renvoyer le problème à plus tard).
 

Jeudi 4 décembre 2014 : La nouvelle taxe du jour : +200% pour la fourrière à Paris !

Avoir une voiture à Paris était déjà une folie, voilà qu'un nouveau règlement va rendre cette possession complètement dissuasive. La « taxe du jour » va en effet frapper durement les automobilistes parisiens au portefeuille à partir du 1er janvier.
 
 

Optimisation fiscale : Le Royaume-Uni annonce une taxe « Google »

Les multinationales qui pratiquent l'optimisation fiscale, soit quasiment toutes mais surtout les géants de a High-tech tels que Google, Apple ou Amazon, ne vont plus pouvoir s'en sortir à bon compte au Royaume-Uni. Le pays, privilégié comme siège social grâce à son imposition sur les sociétés parmi les plus bas d'Europe, a pris des mesures : la première vraie « taxe Google » est née.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021