La Semaine de l'Eco du 24 mars 2014



Jeudi 27 Mars 2014
Paolo Garoscio

Les principales informations économiques de la semaine du 24 mars 2014


Lundi 24 mars 2014 : Chômage : maxi-consensus pour micro-réforme

cc/flickr/brunolaon
cc/flickr/brunolaon
Syndicats et patronat se retrouvaient une dernière fois vendredi pour clore les négociations portant sur la réforme de l'assurance-chômage. C'est finalement dans la nuit de vendredi à samedi qu'ils ont trouvé un accord.
 
Rien de bien révolutionnaire : les règles actuelles, dans les grandes lignes, restent inchangées. Un maximum de chômeurs - toute personne ayant travaillé pendant quatre mois (sur les 28 précédant la perte d'emploi) avant de perdre son poste, soit actuellement 2,2 millions de personnes sur les 3,3 millions de sans emploi que compte le pays- seront indemnisés, pendant une durée toujours aussi longue -deux ou trois ans, selon si l'allocataire est âgé de moins ou plus de 50 ans.


Vente de SFR: tout le monde menace tout le monde de poursuites en justice

« Mais tu vas la regarder ma nouvelle offre, sinon... ! ». C'est en substance, et sur ce ton, ce que Bouygues dit à Vivendi, maison-mère de SFR, au motif que le vendeur a l'obligation de regarder une éventuelle offre de rachat. Sinon quoi ? Les « tribunaux » s'en mêleront ! Décidément, le ton monte.


Mardi 25 mars 2014 : Economie : signes de reprise en France, de ralentissement en Allemagne

En mars donc, l'indice PMI, qui mesure l'activité mensuelle du secteur privé et par là-même la bonne santé de l'industrie et des services, secteurs clés des pays développés, a grimpé en France à 51,6, contre 47,9 en février. Pour mémoire, au-dessus de la barre fatidique des 50, cela signifie que la croissance est en marche, au-dessous, il est synonyme de récession.


La Redoute sauvée in extremis... Mais jusqu'à quand ?

Une signature à contre coeur. Après la CFE-CGC, la CFDT a finalement accepté de signer l'accord prévu dans le plan de cession de l'entreprise, quitte à susciter la colère de nombreux salariés.


Mercredi 26 mars 2014 : La Banque Centrale Européenne pourrait bientôt lancer la planche à billets à plein régime

Et si l'Europe imitait (enfin) les Etats-Unis ? Pour la première fois, le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, a évoqué hier l'hypothèse d'un « quantitative easing » (littéralement « assouplissement quantitatif ») en Europe.


Jeudi 27 mars 2014 : Xi Jinping apporte pour 18 milliards d'euros de contrats

Quand un président de la République Populaire de Chine se déplace à Paris, il vient rarement les mains vides. Cette fois, Xi Jinping, en visite officielle en France pour trois jours depuis hier, mercredi 26 mars, a dans sa besace, ou plutôt les chefs d'entreprise qui l'accompagnent, ont dans leur mallette des contrats.


Municipales : le coup de massue des mauvais chiffres du chômage

Le nombre de chômeurs de catégorie A (c'est-à-dire sans aucune activité du tout) a bondi de 31 500 en février. C'est le quatrième mois d'affilée que ce chiffre augmente. L'inversion de la courbe du chômage, ou du moins sa stagnation tant promise, n'est décidément pas d'actualité...




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021