La Semaine de l'Eco du 24 février 2014



Jeudi 27 Février 2014
Paolo Garoscio

Les principaux événements économiques survenus en France et dans le monde la semaine du 24 février 2014.


Lundi 24 février 2014 : Numericable bien parti pour prendre le contrôle de SFR

cc/flickr/quotitek
cc/flickr/quotitek
Il est des projets de fusions qui surprennent, et d'autres, évidentes. Depuis des semaines, la rumeur courait que Numericable - via le holding qui le contrôle, Altice - s'intéressait de très près à SFR. Soit, qu'un opérateur de télévision, d'accès Internet mais aussi téléphonique s'intéressait à un opérateur mobile qui donne aussi dans l'accès Internet.
Vivendi confirme avoir entamé les discussions avec Altice mais pas avoir reçu d'offre formelle.
 


Mardi 25 février 2014 : Le Pape François crée le premier ministère de l’Economie du Vatican

Depuis lundi 24 février, le Vatican est doté d’un ministère de l’Economie, dont la mission principale est de gérer les affaires économiques et financières du Saint Siège. Le « ministre », en fait, un secrétaire d’Etat en langage vaticanais, sera le cardinal George Pell un australien, qui est déjà un proche du pape François. Alors que Hollande François promet un choc de simplification et une réforme de l’Etat, le Pape François décide et mets en œuvre dans la foulée.


Mercredi 26 février 2014 : Bruxelles trouve les prévisions 2014 trop optimistes pour la France

Pour faire simple et direct, Bruxelles ne croit pas un seul instant au chiffre de 3,6 % de déficit public en fin d’année 2014 rapporté au PIB, annoncé dans le projet de loi de finances 2014 par le gouvernement français. Pour la commission, du moins, ses experts, la France devrait rester au-dessus de la barre des 4 % de déficit en 2014. Plus embêtant, alors que 2013 est déjà jouée, mais que les données définitives ne sont pas encore compilées, analysées, corrigées, Bruxelles parie sur 4,2 % de déficit en 2013 contre 4,1 % pour Bercy.
 


Jeudi 27 février 2014 : Intermittents du spectacle : le Medef veut toujours supprimer le régime

Le Medef campe sur ses positions concernant le régime des intermittents du spectacle accusé de creuser le déficit public. Le syndicat des patrons veut supprimer ce régime spécial, ou tout au moins le réformer. Les syndicats et la ministre de la Culture Aurélie Filipetti sont sur le pied de guerre.
 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






Electricité : une forte augmentation prévue le 1er février 2020

23/01/2020

Inégalités économiques : les femmes en ligne de mire

23/01/2020

Forfait post-stationnement : le Défenseur des droits dénonce des « défaillances »

16/01/2020

Livret A : la baisse est confirmée

16/01/2020

Existe-t-il un risque de pénurie de billets dans les distributeurs ?

15/01/2020

Immobilier : une activité dynamique et des hausses des prix qui s'accélèrent en 2019

09/01/2020

Grève : dégrèvement fiscal pour les commerces les plus en difficulté

08/01/2020

Le nombre de particuliers employeurs ne cesse de baisser

02/01/2020