La Poste : nouvelle hausse des prix des timbres au 1er janvier 2021



Jeudi 12 Août 2021
Anton Kunin

Nouvelle hausse des prix des timbres en 2022. Au 1er janvier 2022, le coût de l’affranchissement du courrier augmentera dans les mêmes proportions qu’en 2021, soit +4,7% en moyenne, annonce La Poste.


Les lettres prioritaires toujours plus chères

En 2020, affranchir du courrier coûtera plus cher. Le prix du timbre vert passera de 1,08 euro à 1,16 euro, soit une hausse de 7,4%. La hausse sera encore plus spectaculaire sur le timbre rouge, qui passera de 1,28 euro à 1,43 euro, soit une hausse de 11,7%, annonce La Poste. Comme chaque année, ces hausses tarifaires annoncées au mois d’août pour le 1er janvier suivant ont été validées par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep).

Bonne nouvelle cependant : les consommateurs auront encore plus intérêt à envoyer une Lettre verte plutôt qu’une lettre prioritaire. La différence entre les deux sera de 27 centimes, contre 20 centimes actuellement. Autre manière d’économiser : imprimer des timbres chez soi. Ces timbres vendus sur le site de La Poste, que le client imprime avec sa propre imprimante, bénéficient en effet d’un tarif inférieur de 3%.

Le prix d’un Colissimo de moins de 250 g restera inchangé

Le coût d’une lettre internationale (de 20 g maximum) augmentera de 10%, passant de 1,50 à 1,65 euro. À noter que ce tarif concerne le monde entier. Le tarif de l’accusé de réception numérique sera maintenu à 1,15 euro. Un accusé de réception papier, lui, coûtera plus cher (1,20 euro).

Pour leurs envois d’objets, au 1er janvier 2021 les consommateurs bénéficieront d’une nouvelle facilité : La Poste créera une nouvelle tranche de poids 500g-1.000g pour les lettres. Les « lettres » de ce poids seront facturées 7,50 euros. Toujours est-il qu’il sera plus économique d’envoyer un Colissimo : tant que le poids ne dépasse pas 250 g, le tarif sera de 4,95 euros, soit le même qu’actuellement.



Tags : La Poste, timbre





Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021