La France aura son Black Friday, au printemps



Jeudi 19 Avril 2018
Marie-Eve Jamin

Le ministère de l'Economie avait fait savoir en janvier 2018 qu'il souhaitait organiser un « événement national de type Black Friday » pour le printemps. Six enseignes se lancent et proposent ces jours de soldes exceptionnelles entre le 27 avril et le 1er mai.


Le Black Friday de France doit relancer la dynamique commerciale

Six grandes enseignes françaises, La Redoute, Fnac-Darty, Boulanger, Cdiscount, Rueducommerce et Showroomprivé, habituelles concurrentes, se sont mises d'accord pour lancer un Black Friday français, en commun. Ces enseignes appellent tous les autres commerçants à les rejoindre pour créer un événement d’envergure nationale. La France va donc avoir son propre Black Friday. Mais contrairement à la version américaine de cette opération de promotion commerciale, il aura lieu au printemps, entre le vendredi 27 avril et le mardi 1er mai.Ces grandes enseignes souhaitent ainsi relancer la dynamique commerciale dans une période un peu creuse. 

Une idée proposée lors de la réforme des soldes par le ministère de l'Economie qui avait fait savoir en janvier dernier qu'il souhaitait organiser un « événement national de type Black Friday » pour le printemps. Evénement majeur dans le commerce outre-Atlantique, le Black Friday se déroule le lendemain du jeudi de la fête de Thanksgiving. Cette opération importée en France depuis quelques années connaît un succès grandissant. En effet, en 2017, les commerçants ont doublé leurs ventes dans l'Hexagone par rapport au même vendredi de 2016.

Le Black Friday profite à Amazon et Jeff Bezos

Pour rappel, le dernier Black Friday a bénéficié à Jeff Bezos. Le patron d’Amazon peut se targuer d'être le premier à rejoindre Bill Gates, dans le cercle très fermé des comptes en banque dépassant les 100 milliards de dollars. Personne n'avait atteint cette barre symbolique depuis 1999. Sa fortune aurait ainsi augmenté d'environ 2 milliards d'euros en une journée, lors du Black Friday. 

​Ce jour de très fortes soldes a permis au premier actionnaire du géant du commerce en ligne d'élever sa fortune personnelle à un peu plus de 83,6 milliards d'euros, selon l'agence Bloomberg. Et on comprend pourquoi : les achats en ligne ont bondi de 18,4 % vendredi 24 novembre, par rapport au Black Friday de 2016, selon les données publiées par Adobe Analytics. Amazon a vu sa capitalisation grimper à plus de 490 milliards d'euros ce jour-là. Jeff Bezos a donc profité de la hausse de 2,58 % du titre à Wall Street.








Le chèque, le premier moyen de paiement le plus fraudé

07/07/2021

SNCF : la Défenseure des droits alerte sur ces gares qui ne vendent pas de billets

01/07/2021

Les embauches en forte hausse en mai 2021

24/06/2021

Climat : au sein du CAC 40, seule 1 société sur 2 est sur une trajectoire en dessous de 2 ˚C

17/06/2021

1 salarié sur 5 a déjà été victime de discrimination à l’embauche

10/06/2021

La France enregistre un fort rebond de la consommation

10/06/2021

Les drives Casino s’invitent sur Amazon

03/06/2021

Linky : les Français ne paieront pas pour le compteur d'Enedis

03/06/2021