L'intelligence artificielle d'Amazon n'aimait pas les femmes



Jeudi 11 Octobre 2018

Les algorithmes peuvent changer la vie, en bien… comme en mal. Illustration avec l'histoire édifiante de l'intelligence artificielle qui devait aider Amazon à embaucher les meilleurs profils.


En 2014, une équipe d'Amazon a mis au point une intelligence artificielle dont la mission était de sélectionner les meilleurs profils pour des postes techniques ou de développeurs logiciel. Pour construire son modèle de tri, cette intelligence artificielle a été « nourrie » par dix ans de CV reçus par le groupe pour ce type d'emplois. Seul problème : ces profils étaient dans leur grande majorité des hommes. Le robot a donc déduit que les femmes n'étaient pas aptes à occuper ces postes. Les notes de une à cinq étoiles attribuées par l'intelligence artificielle aux candidatures étaient donc biaisées.

Même avec des CV anonymes, le robot pouvait déterminer si un profil était féminin ou masculin, en analysant des mots-clé comme « présidente du club d'échecs » dans les loisirs du candidat, par exemple. Une des sources qui a révélé l'affaire à Reuters a ainsi décrit ce système : « [Amazon] voulait que ce soit un programme à qui l'on donne 100 CV, les cinq meilleurs seront ceux qui seront embauchés ». Le biais du robot contre les femmes a été détecté dès 2015 et corrigé. 

Amazon assure cependant n'avoir jamais utilisé cet outil autrement que pour des essais. Cette intelligence artificielle a été supprimée en 2017, l'entreprise ne pouvant pas savoir si elle avait d'autres « préjugés » provenant du modèle sur lequel elle s'appuyait. Cette histoire doit rappeler aux entreprises qui font appel au techniques d'apprentissage automatique que le facteur humain demeure essentiel…



Tags : Amazon

Dans la même rubrique :
< >





Le déficit commercial de la France continue de se creuser

07/05/2019

Bientôt une prime de 400 euros pour le trajet domicile-travail

03/05/2019

Les nouveaux tarifs et changements du 1er mai

01/05/2019

Réduction d'impôts : Le Maire veut que 15 millions de Français en profitent

26/04/2019

Prime Macron : vers une pérennisation

17/04/2019

Notre-Dame-des-Landes : Vinci réclame une compensation de centaines de millions d'euros à l'Etat

15/04/2019

Les défaillances d’entreprises reculent légèrement

14/04/2019

Depuis janvier 2019, 800.000 foyers fiscaux ont modulé leur taux de prélèvement à la source

09/04/2019