L'emploi salarié dans le secteur privé toujours en grande forme



Mercredi 14 Décembre 2022
Olivier Sancerre

C'est la crise certes, mais les effets ne se font pas fait sentir sur l'emploi salarié dans le secteur privé qui a continué de créer des postes au troisième trimestre : près de 120.000 postes !


Dynamisme de la création d'emplois

Le secteur privé continue de se montrer particulièrement résilient au niveau de la création d'emplois, malgré les difficultés actuelles : guerre en Ukraine, flambée des prix de l'énergie, pénuries diverses, inflation généralisée… Pas vraiment un contexte favorable pour l'emploi, et pourtant. L'Insee a enregistré 119.100 créations nettes de postes au troisième trimestre, un chiffre revu à la hausse de 29.700 emplois par rapport à la précédente prévision de l'institut.

La progression est de 0,6% par rapport au deuxième trimestre, durant lequel la hausse des créations nettes d'emplois avait été de 0,4%. Ça s'accélère donc, et ce sont les contrats d'alternance, et notamment l'apprentissage, qui continuent de contribuer nettement à cette dynamique, souligne l'Insee. La bonne nouvelle, c'est que l'emploi dans l'intérim a repris du poil de la bête après deux trimestres de baisse : +1,9%, soit 14.900 emplois.

L'emploi salarié tiré par le tertiaire marchand

Si l'on exclut l'intérim, c'est le tertiaire marchand qui a tiré vers le haut la création nette d'emplois au troisième trimestre avec une hausse de 0,7% (+85.300 postes). Les secteurs de la construction (+0,2%, 3.200 emplois) et de l'emploi industriel (+0,5%, 16.400 postes) n'ont pas non plus démérité mais véritablement c'est le tertiaire marchand qui « explique l'essentiel de la hausse totale de l'emploi salarié sur le trimestre comme sur un an », selon l'Insee.

Sur un an, la hausse des créations nettes d'emplois dans le secteur privé s'établit à 2,2%, soit 455.400 postes de plus. Par rapport à la fin 2019, avant la crise sanitaire donc, l'emploi est supérieur de 4,4%, ce qui représente 885.000 emplois. Et sur un an, la hausse s'établit à 2,2%, soit 455.400 emplois.




Dans la même rubrique :
< >





Les taux d’usure augmenteront très légèrement au 1er janvier 2023

29/12/2022

Vers un bénéfice net record pour la SNCF

28/12/2022

Produits de la pêche : l’information des consommateurs est trop souvent incomplète

22/12/2022

Pas de récession en 2023, selon la Banque de France

21/12/2022

La fin de la remise systématique des tickets de caisse repoussée au 1er avril 2022

15/12/2022

L'emploi salarié dans le secteur privé toujours en grande forme

14/12/2022

Nitrites : Yuka gagne pour la première fois contre les charcutiers

08/12/2022

Véhicules d’occasion : nouvelle chute des immatriculations en novembre 2022

01/12/2022