Fraude aux moyens de paiement : le chèque en tête



Jeudi 11 Juillet 2019
Anton Kunin

Le chèque se hisse désormais en tête des moyens de paiement les plus fraudés, devançant pour la première fois la carte bancaire, apprend-on de la dernière édition de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement.


En montant, la fraude aux chèques dépasse même celle sur les cartes bancaires

L’un des derniers moyens de paiement « non connectés », le chèque connaît un taux de fraude particulièrement élevé. En 2018, la part de la fraude sur le chèque en montant représentait 43,1% de la fraude totale, ce qui le place désormais en tête des moyens de paiement les plus fraudés, la part de la fraude sur la carte bancaire représentant 42% de l’ensemble. S’agissant du taux de fraude, le chèque et la carte bancaire vont désormais de pair ou presque : 0,0505% pour le chèque et 0,062% pour la carte bancaire. Et si le taux de fraude sur les cartes bancaires est resté globalement stable, le taux de fraude sur les chèques a connu une progression impressionnante (0,0505% en 2018, contre 0,0296% en 2017).

Les sommes fraudées sont également importantes : 450 millions d’euros en 2018, ce qui est même plus que les sommes fraudées sur les cartes bancaires (439 millions d’euros). De plus, elles sont en hausse de 52% sur un an. Désormais, sur le chèque, on comptabilise 1 euro de fraude pour 1 980 euros de transaction… contre 1 euro de fraude pour 1 612 euros de transaction sur les cartes bancaires.

Fraude aux chèques : les montants sont particulièrement élevés

Cette ampleur de la fraude est d’autant plus inquiétante que le chèque n’est que le quatrième moyen de paiement scriptural en nombre de paiements. En effet, il est utilisé 8,5 fois moins souvent que la carte.

Fait intéressant : la fraude au chèque se caractérise par des montants unitaires élevés : 8 483 euros pour les chèques falsifiés, 4 540 euros pour les chèques contrefaits et 1 827 euros pour les chèques volés ou perdus. Cela, alors même que le montant unitaire fraudé sur les cartes bancaires est de seulement 70,50 euros.








Hausse de 5% des charges de co-propriété en 2018

24/06/2019

Vacances : en 2019, plus de Français estiment pouvoir se les permettre financièrement

20/06/2019

Concurrence dans le rail : FlixTrain s’intéresse à cinq lignes en France

18/06/2019

Niches fiscales : le gouvernement prévoit un milliard d'économies d'ici 2020

17/06/2019

Rendre l’industrie française compétitive à l’international : le think-tank Rexecode formule des préconisations

13/06/2019

L'agriculture française en perte de vitesse

10/06/2019

Réforme des retraites : un bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps ?

10/06/2019

Fusion Fiat-Renault avortée : le gouvernement français est-il responsable ?

10/06/2019