Fonction publique : la hausse des arrêts de travail ne s'estompe pas



Jeudi 26 Novembre 2020
Anton Kunin

En 2020, les agents de la fonction publique territoriale ont été encore plus nombreux à se faire arrêter pour cause de maladie, la durée de ces arrêts étant également plus longue, révèle Sofaxis, un assureur spécialisé dans la fonction publique territoriale.


Arrêts de travail : une hausse ininterrompue entre 2014 et 2017

Les agents des mairies, conseils départementaux et régionaux, sont-ils en meilleure santé ? À en croire le dernier bilan de l’assureur Sofaxis, spécialisé dans l’assurance de ces fonctionnaires, ce n’est pas du tout le cas. Selon ses chiffres, entre 2014 et 2017, le taux d'absentéisme a augmenté de 11%. L’« exposition » (soit le nombre de salariés touchés par un arrêt au cours de l’année, sur 100 fonctionnaires) a progressé de 7%, la fréquence des absences s’est accélérée de 11%, et leur durée de 5%.

Comme chaque année, la maladie ordinaire est la première cause d’absence. Vient ensuite la longue maladie / maladie longue durée : elle correspond à près d’un tiers des absences. Puis, en troisième position, l’accident du travail (accident de service, accident de trajet et maladie professionnelle) compte pour 1,5% de l’ensemble des arrêts.

Le jour de carence a limité les absences pour maladie ordinaire

Petite consolation cependant : le taux d'absentéisme s’est stabilisé depuis 2018, il s'établit à 9,2% en 2019 (hors congé maternité). Cette stabilisation a pu être atteinte notamment grâce au retour du jour de carence dans la fonction publique. Celui-ci a surtout permis de limiter le nombre d’arrêts de travail de courte durée.

Le confinement de mars-mai 2020 a lui aussi apporté sa pierre à l’édifice, permettant de réduire considérablement le nombre d’accidents de travail, rompant la tendance à l’augmentation du nombre d’accidents et de la durée moyenne d’arrêt suivant l’événement.








Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021

Frais bancaires : l’écart entre les établissements se creuse toujours plus

23/09/2021

EDF pourrait reprendre l'activité nucléaire de GE à Belfort

23/09/2021

« Dernière crise avant l’Apocalypse », ou pourquoi notre système actuel n’est plus viable

16/09/2021

Un « cru » exceptionnel pour l’épargne réglementée en 2020

09/09/2021

France : 13% des PME risquent le dépôt de bilan d’ici 2024

02/09/2021

14 ans plus tard, Bernard Arnault sort du capital de Carrefour

02/09/2021