Assurance : un quart des Français auraient déjà pensé à frauder à l'assurance



Jeudi 7 Novembre 2019
Nicolas Boutin

Un sondage met en lumière l’ampleur de la fraude aux assurances.


10% sont déjà passés à l’acte

Les professionnels de l’assurance le savent, la fraude est de plus en plus répandue. Selon un sondage CSA pour le comparateur en ligne LeLynx.fr, 25% des Français ont déjà pensé à tricher auprès de leur assureur.

Ils sont même 10% des Français à avoir déclaré avoir au moins une fois fraudé auprès de leur compagnie d’assurance. Dans le détail, 19% reconnaissent avoir déjà profité d’un sinistre pour déclarer d’autres sinistres plus importants n’ayant pas eu lieu. 15% ont déjà fait jouer l’assurance d’un proche et 14% ont fait porter la responsabilité à un tiers.

La crainte d’avoir un malus

Pour un répondant sur deux, frauder permet d’éviter d’avoir un malus, qui fait augmenter la prime d’assurance. 46% des sondés disent vouloir être mieux indemnisés et 39% d’entre eux veulent éviter de payer une franchise. 

Ce sont les domaines de l’automobile et de l’habitation qui sont les plus concernés par les fraudes. On retrouve une plus forte proportion de jeunes, âgés de 18 à 34 ans. Pourtant, frauder son assurance peut coûter cher. Cette pratique peut entraîner la non-prise en charge du sinistre ainsi que le remboursement de tous les sinistres indemnisés depuis deux ans. 







La Poste : 10.000 « points de contact » seront rouverts d'ici fin avril

09/04/2020

Banque de France : le PIB chute de 6% au premier trimestre 2020

09/04/2020

En plein confinement, Pôle emploi lance un nouveau site

02/04/2020

20% des salariés français désormais au chômage partiel

02/04/2020

Coronavirus : quel impact sur l'emploi ?

26/03/2020

L’activité économique en France amputée de 35% selon l’Insee

26/03/2020

La BCE va racheter 750 milliards d'euros de dette

19/03/2020

Coronavirus : 60.000 personnes au chômage technique

12/03/2020