Airbus : une bouffée d’optimisme sur fonds d’incertitude



Vendredi 5 Mai 2017
Anton Kunin

Le géant aéronautique Airbus peut se vanter d’avoir terminé le mois d’avril 2017 avec 25 commandes et 46 livraisons. Mais cette performance ne reflète pas l’état actuel du secteur.


Des reports de livraison mais pas d’annulations

Airbus a livré 46 aéronefs sur le mois d’avril 2017, portant le nombre d’appareils livrés entre le 1er janvier et le 30 avril 2017 à 182. 25 commandes ont également été enregistrées sur le mois d’avril 2017, dont 14 monocouloirs A320. Mais ce chiffre est à prendre avec des pincettes, nombre de compagnies aériennes ayant reporté leurs commandes, comme American Airlines, qui a négocié la livraison de ses A350 en 2020 au lieu de 2018. 22 autres avions commandés par American seront livrés entre 2020 et 2024, soit un report de deux ans en moyenne. Et à en croire la déclaration faite début 2017 par Fabrice Brégier, le président d'Airbus, l’avionneur table sur un nombre de commandes plus restreint au Salon du Bourget en cette année 2017.

Airbus parvient toutefois à éviter le pire : si des renégociations de délais de livraison ont eu lieu, aucune commande n’a en revanche été annulée.

Airbus a repli son carnet de commandes jusqu'en 2022

La direction d’Airbus a néanmoins de quoi être fière. Sur le premier trimestre 2017, l’avionneur a vu son chiffre d’affaires progresser de 13 %, il s’établit aujourd’hui à 9,825 milliards d’euros. 136 avions ont été livrés contre 125 sur la même période en 2016.

Le carnet de commandes d’Airbus compte actuellement 6 744 avions et représente près de huit ans de production et 982 milliards d’euros de chiffre d’affaires. 700 avions sont prévus à la livraison en 2017, soit un peu plus qu’en 2016 (688 appareils).

Un des facteurs de croissance déterminants pour Airbus est aujourd’hui sa capacité à croître outre-Atlantique. Un premier A320 sera prochainement produit dans l’Alabama par Airbus Americas Engineering. Cette usine américaine de l’avionneur européen est équipée pour assembler des A319, A320 et A321. 27 appareils de type A321 y ont déjà été assemblés depuis l’ouverture du site en juillet 2015.



Tags : Airbus, aviation

Dans la même rubrique :
< >





Passage à 80 km/h : pour « 40 millions d’automobilistes », le compte n’y est pas

18/10/2018

Vers la fin du conflit salarial chez Air France

18/10/2018

Taxe d’habitation, retraites… : pour le think-tank Rexecode, le gouvernement aurait tout faux

16/10/2018

SNCF : un concours pour encourager les agents à verbaliser

15/10/2018

Air France : hausse des salaires en vue

08/10/2018

Des gestionnaires privés au secours des petites lignes

06/10/2018

Le taux de chômage devrait diminuer à 8,9% d'ici fin 2018

05/10/2018

Audiovisuel public : une commission parlementaire préconise de nouvelles pistes

04/10/2018