​Les fraudes à la CAF ont fortement augmenté en 2015



Jeudi 7 Juillet 2016
Paolo Garoscio

La CAF a publié, jeudi 7 juillet 2016, son dernier rapport sur la fraude aux Allocations Familiales relatif à l'année 2015. Une année marquée par une forte augmentation des fraudes liée, notamment, à des contrôles plus précis et plus ciblés qui ont permis de découvrir plus de fraudes qu'en 2014 tout en réduisant le nombre final de contrôles effectués sur l'année.


cc/pixabay
cc/pixabay
Les nouvelles techniques de la Caisse d'Allocations Familiales pour découvrir les fraudeurs, notamment ceux qui ne fournissent pas des informations exactes pour bénéficier des allocations, semblent porter leurs fruits. Grâce à une plus étroite collaboration entre la CAF, Pôle Emploi et l'administration, notamment Bercy, les dossiers les plus à risque sont plus facilement identifiés par les contrôleurs.

C'est ainsi que la CAF, durant ses 166 000 contrôles en 2015, soit 8 000 de moins qu'en 2014, réalisés par ses 640 contrôleurs agréés, a pu identifier 39 934 cas de fraudes. Un nombre en forte hausse sur un an mais qui reste relativement faible comparé aux 11,8 millions d'allocataires que compte la France.

Les réelles fraudes ont atteint une somme également en forte hausse, ce qui paraît logique. Les sommes frauduleuses ont atteint, en 2015,; 247,8 millions d'euros (+21,6 % par rapport à 2014). Mais ce n'est pas tout : les services de la CAF ont identifié en tout 72 178 indus en 2015 (issus de fraudes ou d'erreurs) pour un montant total de 255 millions d'euros.

La CAF a également récupéré 58,8 millions d'euros sur 49 013 dossiers grâce aux rappels de droits, c’est-à-dire les sommes perçues par erreur par les allocataires à la suite d'une erreur des services de la CAF. 








Formation professionnelle : le « parcours autonome d’achat » a fait chuter la durée des formations

28/10/2021

Forte baisse du chômage au troisième trimestre

27/10/2021

La détresse psychologique des salariés diminue légèrement mais reste élevée

21/10/2021

Réformes fiscales du quinquennat Macron : moins d’exilés fiscaux et plus de dividendes

14/10/2021

Le Prêt à taux zéro maintenu jusqu’à fin 2023

07/10/2021

Certains métiers vont profiter d'une hausse de salaire de plus de 80% en 2022 !

07/10/2021

Labels alimentaires : l’UFC-Que Choisir dénonce la faiblesse des exigences

30/09/2021

Hébergement-restauration : les effectifs ont fondu de 237.000 personnes durant la crise sanitaire

30/09/2021