Vinted sanctionnée : une amende salée pour violation de données personnelles



Jeudi 4 Juillet 2024
Anton Kunin

L'autorité lituanienne de protection des données a infligé le 3 juillet 2024 une amende de plus de 2,3 millions d'euros à Vinted, spécialiste de la seconde main, après des plaintes déposées notamment en France. Cette amende est le résultat de nombreuses plaintes déposées depuis 2020, principalement concernant des difficultés liées à l'effacement des données.


Vinted : une sanction sévère après de multiples plaintes

La Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a annoncé que l'amende de 2.385.276 euros infligée à Vinted faisait suite à de nombreuses plaintes déposées en France, son principal marché en nombre de clients. Les plaintes, dont les plus anciennes remontent à 2020, portaient principalement sur des difficultés rencontrées par les utilisateurs dans l'exercice de leur droit à l'effacement des données personnelles. Ces plaintes ont été transmises à l'autorité lituanienne de protection des données, compétente pour mener les investigations et sanctionner l'entreprise basée en Lituanie.

Parmi les manquements relevés, la Cnil a pointé du doigt la manière dont Vinted a traité les demandes d'effacement de données. Selon l'autorité, la plateforme n'a pas répondu de manière « loyale et transparente » aux requêtes des utilisateurs, ce qui constitue une violation directe de leurs droits. La Cnil a également découvert un système de « bannissement furtif », où l'activité d'un utilisateur jugé malveillant était rendue invisible aux autres utilisateurs sans que l'intéressé ne s'en aperçoive, dans le but de l'inciter à quitter la plateforme.

Vinted a attiré les foudres des régulateurs de plusieurs pays européens

Cette enquête et la sanction qui en a découlé ont été réalisées en coopération avec les autorités de protection des données de plusieurs pays européens, dont la Pologne, les Pays-Bas et l'Allemagne. Cette collaboration internationale souligne l'importance de la protection des données à l'échelle européenne et la vigilance des autorités face aux pratiques des grandes plateformes numériques.

Créée à Vilnius en 2008 par Justas Janauskas et Milda Mitkute, Vinted s'est imposée comme une référence dans le secteur de la vente de vêtements de seconde main. Accessible via une application mobile et un navigateur internet, la plateforme compte environ 50 millions d'utilisateurs actifs mensuels dans le monde. En 2023, Vinted est devenue bénéficiaire pour la première fois de son histoire, employant 1.743 personnes, principalement en Lituanie. Cette croissance rapide n'a cependant pas empêché l'entreprise de commettre des erreurs significatives en matière de protection des données, comme le démontre l'amende infligée récemment.








Carrefour inaugure son premier magasin Atacadao en France

20/06/2024

La relation complexe de la Génération Z avec le monde du travail

20/06/2024

L’accès universel à l’électricité, un objectif de plus en plus illusoire

13/06/2024

Campagne de rappel massive chez Stellantis pour des airbags défectueux

06/06/2024

Record historique pour le nombre de riches dans le monde

06/06/2024

Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024
Facebook
Twitter