Trop faible progression du salaire net ces dix dernières années



Jeudi 26 Octobre 2023
Anton Kunin

Sur la période 2011-2021, toutes catégories de travailleurs confondus et tous niveaux de salaire confondus, le salaire net moyen en France a connu une augmentation annuelle moyenne de seulement 0,4%. Le pouvoir d’achat du salaire net moyen, lui, a progressé de 4,9 % dans le privé et de 2,1 % dans le public.


Les ouvriers, champions des revalorisations salariales

Le salaire net en équivalent temps plein dans le secteur privé a augmenté en moyenne de 4,9% en euros constants entre 2011 et 2021, soit une hausse annuelle de 0,4%, nous apprend l’INSEE dans sa dernière étude sur les salaires en France. Cette évolution, bien que modérée, marque une tendance positive sur une période marquée par des fluctuations économiques significatives. L'augmentation plus importante du salaire des ouvriers (+17,4%) par rapport à d'autres catégories, tels que les cadres (+4,7%) et les professions intermédiaires (+3,3%), peut être attribuée à la proximité de leurs rémunérations avec le SMIC et aux revalorisations régulières de celui-ci.

Dans le secteur public, la progression est plus modeste avec une hausse de 2,1% entre 2011 et 2021. Ces différences traduisent non seulement les spécificités des secteurs mais aussi les politiques salariales et les structures de rémunération propres à chaque domaine. La sensibilité des salaires des cadres aux fluctuations économiques, due à la part variable plus importante dans leur rémunération, contraste avec les salaires des catégories moins élevées, souvent équivalentes au SMIC, qui tendent à augmenter avec chaque relèvement de celui-ci.

Des écarts de rémunérations subsistent entre les hommes et les femmes

L'étude révèle également que, malgré une progression générale, des inégalités persistent, notamment en termes de genre. En 2021, l'écart de salaire moyen entre femmes et hommes était de 14,5% dans le secteur privé. Toutefois, il est à noter que cet écart s'est réduit dans la fonction publique, passant de 14,3% en 2011 à 11,3% en 2021.

Ce ralentissement dans la réduction des écarts salariaux entre les sexes dans le secteur privé par rapport à la fonction publique souligne la nécessité de politiques plus actives pour promouvoir l'égalité. La différence de progression salariale entre les catégories socioprofessionnelles et les genres illustre aussi l'impact des politiques de rémunération et des structures de marché du travail. Si la hausse globale de 0,4% par an du salaire net moyen sur la dernière décennie est un indicateur positif, les nuances sectorielles et les inégalités de genre persistent, appelant à des réflexions et actions ciblées pour une croissance plus équitable.



Tags : INSEE, salaires, SMIC





Carrefour inaugure son premier magasin Atacadao en France

20/06/2024

La relation complexe de la Génération Z avec le monde du travail

20/06/2024

L’accès universel à l’électricité, un objectif de plus en plus illusoire

13/06/2024

Campagne de rappel massive chez Stellantis pour des airbags défectueux

06/06/2024

Record historique pour le nombre de riches dans le monde

06/06/2024

Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024
Facebook
Twitter