Tesla : Elon Musk ne présidera plus le conseil d’administration



Dimanche 30 Septembre 2018
Anton Kunin

Le « gendarme » américain de la Bourse a condamné Elon Musk à payer 20 millions de dollars d’amende de sa poche et autant sur la trésorerie de Tesla. Il s’est par ailleurs vu notifier l’obligation de quitter la présidence de son conseil d’administration dans les 45 jours.


Tesla et Elon Musk lourdement sanctionnés

Décision historique pour Tesla et Elon Musk, son fondateur et PDG : la Securities and Exchange Commission (SEC) les a condamnés à verser une amende record de 40 milliards d’euros. La moitié de cette somme a été notifiée à Tesla en tant que société, et l’autre moitié à Elon Musk personnellement. Elon Musk devra par ailleurs quitter son poste de président du conseil d’administration de Tesla dans les 45 jours. Il ne pourra présider le conseil d’administration d’aucune société cotée pendant 3 ans.

Le tweet le plus cher de l’histoire

Les autorités américaines lui reprochent d’avoir publié un tweet le 7 août 2018, dans lequel il annonçait son projet de transformer Tesla en une société non cotée, laissant aux actionnaires le choix de se faire racheter leurs titres à 420 dollars l’unité, et assurait qu’il disposait du financement nécessaire pour mener cette opération. Non seulement il s’est avéré par la suite que cette assurance était précipitée (il s’agissait seulement de négociations préliminaires avec un fonds saoudien), mais Elon Musk est aussi passé au travers de la procédure habituelle en omettant de notifier d’abord son projet de transformation à la SEC.

Amende Tesla : la facture est particulièrement salée

Le montant de cette amende est très élevé comparé à celles que la SEC avait infligées à d’autres sociétés cotées par le passé. Il s’explique sans doute par une importante contrepartie que la SEC a visiblement accordée à l’entreprise. En effet, même si Elon Musk ne présidera plus le conseil d’administration de Tesla, il pourra garder son poste de PDG. En plus, Elon Musk a refusé de reconnaître son tort, alors qu’un geste de bonne volonté de sa part aurait peut-être pu faire baisser le montant de la facture. Les 40 millions de dollars qui seront collectés seront distribués parmi les actionnaires de Tesla ayant subi des dommages à cause du fameux tweet d’Elon Musk.




Dans la même rubrique :
< >





Passage à 80 km/h : pour « 40 millions d’automobilistes », le compte n’y est pas

18/10/2018

Vers la fin du conflit salarial chez Air France

18/10/2018

Taxe d’habitation, retraites… : pour le think-tank Rexecode, le gouvernement aurait tout faux

16/10/2018

SNCF : un concours pour encourager les agents à verbaliser

15/10/2018

Air France : hausse des salaires en vue

08/10/2018

Des gestionnaires privés au secours des petites lignes

06/10/2018

Le taux de chômage devrait diminuer à 8,9% d'ici fin 2018

05/10/2018

Audiovisuel public : une commission parlementaire préconise de nouvelles pistes

04/10/2018