Stellantis démarre fort l'année malgré la pénurie de composants électroniques



Jeudi 6 Mai 2021
Olivier Sancerre

Malgré la pénurie de semi-conducteurs qui frappe l'ensemble de l'industrie et les effets persistants de la crise sanitaire, le groupe Stellantis affiche sa bonne santé au premier trimestre.


Chiffre d'affaires en hausse

Le constructeur automobile Stellantis, issu de la fusion entre les groupes français PSA et italo-américain FCA, a vendu 1,567 millions de véhicules au premier trimestre. Un volume qui reflète une demande forte des consommateurs ainsi que la bonne performance des ventes de détail, souligne l'entreprise. Stellantis se paie même le luxe de passer devant Volkswagen en Europe, en comptant les véhicules particuliers et les utilitaires. 

Stellantis, le groupe aux 14 marques (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Chrysler, Jeep…), a enregistré un chiffre d'affaires de 34,3 milliards d'euros durant les trois premiers mois de l'année. C'est 14% de mieux qu'au même trimestre de l'an dernier, qui avait subi le début de la crise sanitaire au mois de mars. Pour 2021, le constructeur prévoit toujours une croissance de 10% en Europe, et de 8% en Amérique du Nord. Plusieurs nouveautés seront disponibles cette année pour soutenir la croissance, dont la Mokka chez Opel et le Grand Cherokee de Jeep.

La créativité pour palier la pénurie de composants

Malgré tout, le tableau est terni par la pénurie de semi-conducteurs qui frappe l'ensemble de l'industrie automobile actuellement. Les difficultés d'approvisionnement touche 8 usines de Stellantis (l'entreprise en possède 44), ce qui l'a obligé à mettre en place du chômage technique ainsi qu'à des suspensions de lignes de montage. En tout, Stellantis n'a pas pu produire 190.000 véhicules au premier trimestre.

La situation est gérée au jour le jour, ce qui oblige le groupe à faire preuve de créativité et de flexibilité. Ainsi, la nouvelle 308 de Peugeot intègre des cadrans à aiguilles plutôt que des compteurs numériques. Ces derniers sont en effet introuvables actuellement. Si la pénurie devrait se poursuivre et s'amplifier au deuxième trimestre, la situation devrait s'améliorer d'ici la fin de l'année.



Tags : stellantis





Les concessions, un modèle qui plaît aux régions françaises

27/05/2021

Le début des soldes décalé au 30 juin 2021

27/05/2021

Le salaire, encore et toujours premier critère d'attractivité des entreprises

27/05/2021

Dons aux associations : les montants en hausse de 13,7% en 2020

20/05/2021

Indemnisation des pertes d’exploitation : les TPE attaquent AXA

06/05/2021

Allocation chômage pour travailleurs indépendants : 18 mois plus tard, le bilan est maigre

29/04/2021

CLCV : haro sur les jus de fruit !

29/04/2021

Le gestionnaire des gares dans la ligne de mire de la Cour des comptes

22/04/2021