Séoul : DSK donne un cours d'économie à l'Europe



Jeudi 31 Octobre 2013
Jean-Baptiste Le Roux

Invité à une conférence d'un think tank coréen, à Séoul, en Corée du Sud, ce jeudi, l'ancien patron du FMI a distribué les cartons rouges aux dirigeants européens, réduisant à néant leurs espoirs de faible croissance.


DSK a dressé un tableau noir pour l'Europe, pour les années à venir.
DSK a dressé un tableau noir pour l'Europe, pour les années à venir.
"Plus personne ne croit que les dirigeants européens soient capables de régler les problèmes" a déclaré ce jeudi, Dominique Strauss-Khan. Le ton est donné. L'économiste, sorti récemment de ses affaires de moeurs (excepté l'affaire du Carlton), semble en forme.

Désormais banquier d'affaires, et conférencier de par le monde, DSK a tué dans l'oeuf les faibles espoirs de reprise, affichés par les gouvernement européens, France et Espagne en tête, les accusant même de tromper leur monde. "Personne ne peut croire à cette image rose-bonbon. Le débat est centré sur plus ou moins d'austérité alors que le véritable enjeu est la compétitivité" a-t-il prévenu.

En ce qui concerne la France, DSK n'a pas une seule fois cité François Hollande. Cependant, il a annoncé de la sueur, des larmes et du sang, mais pas forcément la reprise tant espérée. "Nous allons avoir une faible croissance qui ne crée pas d'emplois, pendant de longues années, jusqu'à ce que cela conduise à des problèmes sociaux et politiques" a concédé l'ancien président du FMI.

Angela Merkel en prend aussi pour son grade. Selon lui, elle peine à être à la hauteur. "Elle est le seul dirigeant fort en Europe, mais les Allemands ne veulent pas assumer ce leadership européen, pour des raisons historiques. Et tous les autres sont incapables de prendre des initiatives." a-t-il martelé.

Pour Dominique Strauss-Khan, c'est un scénario "cauchemardesque" qui se profile. Un peu comme celui de la crise de 1929, avec son lot de révolte, et de populisme, comme des menaces directes contre la démocratie...








La rentrée scolaire coûte toujours plus cher aux familles

26/08/2021

Pour le président du Medef, les salaires vont augmenter

26/08/2021

Le dispositif « coûts fixes » étendu aux jeunes entreprises

19/08/2021

La taxe foncière la moins élevée est à Paris

19/08/2021

La Poste : nouvelle hausse des prix des timbres au 1er janvier 2021

12/08/2021

Crédit immobilier : les taux restent stables en août 2021

05/08/2021

Le recours au chômage partiel est au plus bas depuis septembre 2020

29/07/2021

La France, championne d'Europe en termes de besoin en fonds de roulement

22/07/2021