Microsoft : quelles orientations pour le nouveau PDG Satya Nadella ?



Jeudi 6 Février 2014
Olivier Sancerre

Microsoft a sacré son troisième PDG en 38 ans. Après Bill Gates, qui a fondé l'entreprise, puis Steve Ballmer qui a pris sa place en 2000, c'est au tour de Satya Nadella de rejoindre ce club très fermé.


Microsoft : quelles orientations pour le nouveau PDG Satya Nadella ?
Cet ingénieur natif d'Inde se retrouve à la tête d'une multinationale aux 16 activités, générant chacune des milliards de dollars. Une fois la branche mobile de Nokia intégrée, l'entreprise comptera 130 000 employés de par le monde. Devant de tels chiffres, on comprend que Satya Nadella veuille s'entourer des meilleurs : Bill Gates a quitté son poste de président du conseil d'administration et redescend dans l'arène, avec un poste de « conseiller technologique ». Son rôle sera d'épauler et d'aiguiller le nouveau patron.
 
C'est aussi le signe d'une grande fébrilité chez le géant de l'édition. Auparavant incontournable dans les années 90 et 2000, Microsoft est attaqué de toutes parts : l'industrie du PC vacille sous le coup des tablettes, l'éditeur n'a pas su se réinventer avec Windows 8 qui se destinait en priorité aux écrans tactiles, tandis que Windows Phone est bien loin d'Android et d'iOS. Plus globalement, Steve Ballmer n'a pas réussi à transformer Microsoft en constructeur : les tablettes Surface ne se sont pas imposées, et les smartphones de Nokia se contentent du marché de l'entrée de gamme, là où les marges sont quasiment inexistantes.
 
Seule la dimension Entreprises est épargnée, ce qui explique sans doute pourquoi le conseil d'administration a choisi Nadella : il était auparavant à la tête de la division Cloud, aux activités transversales dans le groupe et en particulier au niveau des services web. Quelle sera la stratégie du nouveau PDG ? Il misera sur le cloud là encore, le nuage qui poussera toutes les données de l'utilisateur, qu'il se serve d'un PC, d'un Mac, ou d'un smartphone quelconque. Le mobile sera également au coeur de l'engagement de Satya Nadella : Microsoft se doit de mieux positionner ses logiciels sur les smartphones et les tablettes, quel que soit le système d'exploitation utilisé.








Défaillances d’entreprises : le taux de liquidations directes n’a jamais été aussi élevé

15/04/2021

424 milliards d'euros sur trois ans, c'est le coût de la crise sanitaire pour l'État

15/04/2021

Le congé parental peine à convaincre les pères

08/04/2021

Déficit de La Poste : le Sénat avance des solutions

01/04/2021

200 millions d'euros pour aider les petits commerces

01/04/2021

Commerce : l’activité reste très inférieure à la normale

25/03/2021

Les litiges en forte augmentation avec le succès du commerce en ligne en 2020

24/03/2021

Sécurité sociale : un déficit record en 2020

18/03/2021