Linky : l'Académie des technologies émet un avis favorable



Jeudi 27 Juin 2019
Anton Kunin

Pour l’Académie des technologies, le déploiement du compteur communiquant Linky est bénéfique pour l’ensemble des parties prenantes. Dans un récent rapport sur le sujet, elle énumère ses différents avantages, qui justifient selon elle le coût élevé de son déploiement.


Linky, source d’économies tant pour Enedis que pour le consommateur

Premier enseignement du rapport : Linky est un projet synonyme de modernisation du réseau et d’économies pour toutes les parties prenantes, et « le coût de son déploiement est à l’évidence compensé à moyen terme par les bénéfices ». Ce coût est justement estimé à 5,5 milliards d’euros, une dépense conséquente pour Enedis… mais sur laquelle il est rémunéré au taux de 10,25%. En plus, dans 20 ans Enedis pourra récupérer l’ensemble des dépenses engagées. Quant à l’équation dans l’immédiat, dans les zones où il est déjà déployé, Linky permet à Enedis de faire des économies grâce à une localisation facilitée des pannes (suite aux tempêtes, incendies, chutes d’arbres…).

Quant aux économies pour les consommateurs, les auteurs du rapport rappellent que « Linky s’inscrit dans la politique générale de libéralisation du marché de l’électricité et de mise en concurrence des fournisseurs ». Concrètement, un consommateur équipe d’un Linky peut changer lui-même de fournisseur, sans faire venir un agent… ce qui n’était pas possible avec les compteurs ancienne génération. Les auteurs du rapport estiment aussi que dans les années qui viennent, les fournisseurs d’électricité proposeront de nouveaux tarifs attractifs élaborés sur la base des relevés de consommation. Certains consommateurs trouveront cela économiquement intéressant d’y souscrire. En plus, Linky permet de réduire les pertes non techniques (électricité consommée après le départ de l’occupant d’un logement et avant l’arrivée de l’occupant suivant) et de détecter des branchements sauvages.

Linky et champs électromagnétiques : pour l’Académie des technologies, les risques sont inexistants

Autre avantage de Linky : le lancement prochain de tarifs ajustés aux pics de consommation permettra de lisser la consommation globale dans une zone géographique donnée en incitant les utilisateurs des réseaux à limiter leur consommation pendant les périodes où la consommation de l'ensemble des consommateurs est la plus élevée. Linky s’avère également une aide précieuse à l’ère de l’autoconsommation et d’auto-production d’électricité (panneaux photovoltaïques sur les toits principalement), car il permet de mesurer les flux d’énergie dans les deux sens (reçue du réseau ou injectée vers le réseau).

Quant aux craintes que Linky crée des champs électromagnétiques, les auteurs du rapport concluent sèchement que « les risques liés aux champs électromagnétiques sont inexistants », puisque Linky communique par courants porteurs en ligne et non pas par émission d’ondes hertziennes… à la différence des compteurs communicants d’eau et de gaz.



Tags : Enedis, Linky

Dans la même rubrique :
< >





Hausse de 5% des charges de co-propriété en 2018

24/06/2019

Vacances : en 2019, plus de Français estiment pouvoir se les permettre financièrement

20/06/2019

Concurrence dans le rail : FlixTrain s’intéresse à cinq lignes en France

18/06/2019

Niches fiscales : le gouvernement prévoit un milliard d'économies d'ici 2020

17/06/2019

Rendre l’industrie française compétitive à l’international : le think-tank Rexecode formule des préconisations

13/06/2019

L'agriculture française en perte de vitesse

10/06/2019

Réforme des retraites : un bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps ?

10/06/2019

Fusion Fiat-Renault avortée : le gouvernement français est-il responsable ?

10/06/2019