Les taux d’usure remonteront au 1er octobre 2022



Jeudi 29 Septembre 2022
Anton Kunin

Bouffée d’oxygène tant attendue par les candidats à l’acquisition de maisons et appartements, les taux d’usure remonteront au 1er octobre 2022. La revalorisation sera de 0,48 point de pourcentage en moyenne.


Pour un crédit immobilier sur 20 ans, les banques pourront proposer un TAEG jusqu’à 3,05%

Comme on pouvait s’y attendre, la Banque de France va revoir les taux d’usure à la hausse. Cette hausse sera de 0,48 point de pourcentage en moyenne, ce qui est très conséquent pour une revalorisation trimestrielle. Elle est bien entendu le résultat des hausses très importantes des taux par les banques ces trois derniers mois. Même la hausse précédente, au 1er juillet 2022, avait été moins conséquente (0,17%), faisant elle-même suite à une baisse de 0,01% en avril 2022.

En chiffres absolus, pour un emprunt sur 20 ans et plus (soit la maturité la plus souvent souhaitée par les emprunteurs), le taux d’usure va donc passer de 2,57% à 3,05%.

Pour la Banque de France, un relèvement exceptionnel des taux de l’usure n’est « ni souhaitable ni nécessaire »

La Banque de France a cependant exclu un relèvement exceptionnel des taux de l’usure, opposant une fin de non-recevoir aux courtiers qui militaient pour une telle mesure. Le 27 septembre 2022, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, passait devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale. Devant les députés, il a en effet indiqué que le relèvement exceptionnel des taux de l’usure n’était « ni souhaitable ni nécessaire », faisant valoir que le rôle des taux d’usure est justement de protéger les emprunteurs.

Pour rappel, les taux d’usure sont les taux plafonds au-delà desquels une banque n’a pas le droit de prêter. Le taux d’usure correspond à la moyenne des taux effectifs pratiqués par les banques au cours des trois mois écoulés. (Le TAEG comprend le taux nominal, les frais de dossier, les frais de courtage et le coût d’assurance). Ces taux effectifs pratiqués sont collectés chaque trimestre par la Banque de France. Et pour obtenir le taux d’usure correspondant, la Banque de France augmente ces taux d’un tiers.








Chômage : Le nombre de demandeurs d'emploi en légère baisse au troisième trimestre

16/11/2022

Inflation : le salaire de base a diminué en termes réels

10/11/2022

Les réserves européennes de gaz pourraient bien être à moitié vides à l’hiver 2023-2024

03/11/2022

En France, les défaillances d’entreprises devraient croître de 29% en 2023

27/10/2022

Réseau Action Climat plaide pour une réforme de la prime à la conversion

20/10/2022

Patrick Pouyanné fait la transparence sur sa rémunération, mais c'est peine perdue

19/10/2022

La taxe foncière poursuit sa hausse en 2022

13/10/2022

LVMH immunisé contre la crise : des résultats étincelants pour le groupe de luxe

13/10/2022