Les ruptures conventionnelles très en vogue dans les entreprises en 2021



Jeudi 4 Août 2022
Olivier Sancerre

La procédure de rupture conventionnelle entre un salarié et l'employeur a connu un nombre record en 2021. Toutefois, la hausse est en phase de ralentissement, selon les chiffres du ministère du Travail.


Départs à l'amiable

Il s'est signé l'an dernier 454.000 ruptures conventionnelles, selon le bilan de la Dares, la Direction des statistiques du ministère du Travail. Un chiffre qui progresse de 6,1% en comparaison de 2020, et un nombre record depuis la création de cette procédure en 2008. La Dares observe toutefois un « ralentissement » de la hausse constaté sur les années précédant la pandémie.

La rupture conventionnelle, mise au point par le gouvernement Fillon durant la présidence de Nicolas Sarkozy, permet un départ « à l'amiable » de l'employé qui reçoit ainsi une indemnité de départ. L'employeur n'a lui pas à craindre une plainte aux Prud'hommes, ce qui peut arriver en cas de licenciement classique. Le minimum légal pour l'indemnité est le versement de 0,25 mois de salaire par année d'ancienneté.

L'indemnité plus généreuse chez les cadres

Tous les secteurs d'activités ont enregistré une hausse du nombre de ruptures conventionnelles l'an dernier, exception faite de l'information-communication où elles ont reculé de 4,5%, et de l'assurance (-0,4%). Aucune classe d'âge ou catégorie socioprofessionnelle n'a vu de baisse des ruptures, qui progressent fortement auprès des employés (+7,7%), des ouvriers (+7,6%) et des techniciens (+5,7%).

Chez les cadres aussi, les ruptures conventionnelles ont augmenté en 2021, mais de manière moins prononcée : +1,6%, alors que leur nombre dépassait les 10% en 2019. Ce sont les cadres qui bénéficient des indemnités de départ les plus généreuses avec en moyenne 0,3 mois de salaire par année d'ancienneté, contre 0,25 mois pour les employés.








Chômage : Le nombre de demandeurs d'emploi en légère baisse au troisième trimestre

16/11/2022

Inflation : le salaire de base a diminué en termes réels

10/11/2022

Les réserves européennes de gaz pourraient bien être à moitié vides à l’hiver 2023-2024

03/11/2022

En France, les défaillances d’entreprises devraient croître de 29% en 2023

27/10/2022

Réseau Action Climat plaide pour une réforme de la prime à la conversion

20/10/2022

Patrick Pouyanné fait la transparence sur sa rémunération, mais c'est peine perdue

19/10/2022

La taxe foncière poursuit sa hausse en 2022

13/10/2022

LVMH immunisé contre la crise : des résultats étincelants pour le groupe de luxe

13/10/2022