Les French Days : seuls 15 % des Français ont fait des achats



Mardi 8 Mai 2018
Anton Kunin

Selon un sondage Poulpeo, les French Days, le nouveau rendez-vous des consommateurs avides de promotions dont la première édition s’est tenue du 27 avril au 1er mai 2018 à l’initiative de Bercy, bénéficie déjà d’une certaine notoriété, mais les consommateurs prêts à acheter ne se bousculent pas au portillon.


Les 25-34 ans sont les plus nombreux à avoir profité des French Days

Les French Days, la nouvelle période de promotions inter-enseignes, pensée pour encourager les consommateurs à faire des achats dans la période traditionnellement calme entre les soldes d’hiver et les soldes d’été, bénéficie déjà d’une certaine notoriété auprès des Français. Selon un sondage Poulpeo, 64 % de nos concitoyens en ont déjà entendu parler. Les 35-54 ans sont particulièrement nombreux connaître les French Days. Les CSP sont d’ailleurs plus informés que les CSP+ (69 % contre 64 %).

En revanche, les consommateurs ne sont pas encore nombreux à avoir profité de cette première édition : seuls 15 % déclarent avoir acheté durant ce nouveau rendez-vous. Dans le détail, les femmes ont davantage profité des French Days que les hommes (18 % contre 13 % des hommes). Une tendance générationnelle se dégage également : 27 % des 25-34 ans déclarent avoir acheté au cours des French Days contre seulement 10 % des 55 ans et plus. S’agissant des différences régionales, les Franciliens sont particulièrement nombreux à y avoir participé : 22 %, contre seulement 13 à 15 % dans le reste de la France.

Pour les French Days 2019, les consommateurs veulent des promotions encore plus intéressantes

Les catégories de produits qui ont suscité le plus fort engouement pendant les French Days sont les vêtements et les accessoires (43 %), viennent ensuite les chaussures (28 %) et les produits high-tech (25 %). 22 % des consommateurs ayant participé aux French Days ont acheté des produits de beauté et des soins, et 20 % ont acheté de l’électroménager. Les 35-44 ans ont été particulièrement nombreux à avoir acheté des vêtements et des accessoires (54 %), les chaussures ont surtout trouvé preneur chez les 18-24 ans (41 % de cette classe d’âge en ont acheté), et les produits high-tech ont été particulièrement populaires chez les 45-54 ans (30 %).

Pour les prochaines éditions, 41% des Français ayant acheté durant les French Days 2018 attendent des promotions plus intéressantes, 28 % souhaitent que plus d’enseignes y participent et 25 % aimeraient que les French Days 2019 durent plus longtemps (une semaine, par exemple).








Le chèque, le premier moyen de paiement le plus fraudé

07/07/2021

SNCF : la Défenseure des droits alerte sur ces gares qui ne vendent pas de billets

01/07/2021

Les embauches en forte hausse en mai 2021

24/06/2021

Climat : au sein du CAC 40, seule 1 société sur 2 est sur une trajectoire en dessous de 2 ˚C

17/06/2021

1 salarié sur 5 a déjà été victime de discrimination à l’embauche

10/06/2021

La France enregistre un fort rebond de la consommation

10/06/2021

Les drives Casino s’invitent sur Amazon

03/06/2021

Linky : les Français ne paieront pas pour le compteur d'Enedis

03/06/2021