La semaine de l'Eco du lundi 30 octobre 2017



Jeudi 2 Novembre 2017
Paolo Garoscio

Tour d'horizon des principaux événements économiques de la semaine du 30 octobre 2017.


Lundi 30 octobre 2017 : Côté finances, les ménages voient noir pour leur futur

cc/pixabay
cc/pixabay
Alors que la popularité d’Emmanuel Macron n’est plus qu’à 40 % d’opinions favorables, selon le dernier sondage en date par Elabe début octobre 2017, les ménages semblent craindre pour l’avenir. Les différentes réformes adoptées par l’exécutif ne convainquent pas et, selon le baromètre de l’Insee sur le moral des ménages publié le 27 octobre 2017, la confiance des ménages chute encore
 

Les inégalités salariales coûtent très cher à la France

Les femmes gagnent en moyenne 18 % de moins que les hommes, depuis des années. Chez les cadres, cette inégalité est encore plus criante (26 %). Soit un gâchis évalué à plusieurs dizaines de milliards d'euros ! 
 

Mardi 31 octobre 2017 : Vignettes Crit'Air : vers un contrôle automatisé par vidéo ?

Les vignettes Crit’Air permettent aux automobilistes de rouler dans Paris… ou plutôt interdisent à certaines voitures de rouler. Considérées trop polluantes, elles ont depuis le 1er juillet 2017 l’interdiction de rouler en ville, notamment en semaine de 8 heures à 20 heures. La vignette sanctionne en effet le taux d’émission en fonction du type de moteur et de sa vétusté.
l Macron n’ayant été élu qu’en mai 2017.

Argent : les réformes du gouvernement vont-elles vous coûter ou vous rapporter ?

Il y a les grandes réformes, qui modifient la destinée d’un pays et dessinent un cap global. Et il y a des mesures concrètes, qui impactent, à la hausse ou à la baisse, notre pouvoir d’achat.
 

Jeudi 2 novembre 2017 : Croissance : 0,5 % au troisième trimestre, 2,2 % en un an

Voilà qui ne manquera pas de faire plaisir au gouvernement : l’Insee a confirmé le 31 octobre 2017, lors de la publication de ses dernières estimations, que la croissance est bien de retour en France. Emmanuel Macron et ses équipes s’en féliciteront même si, en réalité, ce sont surtout les mesures de son prédécesseur à l’Elysée qui ont joué, Emmanuel Macron n’ayant été élu qu’en mai 2017.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Mars 2018 - 13:35 La semaine de l'Eco du lundi 19 mars 2018

Jeudi 15 Mars 2018 - 08:15 La semaines de l'Eco du lundi 12 mars 2018






La rentrée scolaire coûte toujours plus cher aux familles

26/08/2021

Pour le président du Medef, les salaires vont augmenter

26/08/2021

Le dispositif « coûts fixes » étendu aux jeunes entreprises

19/08/2021

La taxe foncière la moins élevée est à Paris

19/08/2021

La Poste : nouvelle hausse des prix des timbres au 1er janvier 2021

12/08/2021

Crédit immobilier : les taux restent stables en août 2021

05/08/2021

Le recours au chômage partiel est au plus bas depuis septembre 2020

29/07/2021

La France, championne d'Europe en termes de besoin en fonds de roulement

22/07/2021