Hausse de 5% des charges de co-propriété en 2018



Lundi 24 Juin 2019
Marie-Eve Wilson-Jamin

Les charges de co-propriété ont augmenté en moyenne de 5% entre 2017 et 2018. Un montant trois fois supérieur à l'inflation puisque celle-ci a atteint 1,8% en 2018 selon l’Insee.


Une hausse des charges de co-propriété en 2018 de 5%

En 2018, les charges de copropriété ont explosé, selon l'association des responsables de copropriétés (ARC) a publié son rapport annuel portant sur les charges de copropriétés. Une hausse d'environ 5%, soit quatre fois plus qu'entre 2017 et 2018. Si ce montant est considéré comme très élevé, c'est parce qu'il est quasiment trois plus important que l’inflation, qui a atteint 1,8% en 2018 selon l’Insee. L’ARC établit même à 43,4 % la hausse totale des charges de copropriété depuis 2007.

Une augmentation expliquée par la hausse des prix des syndics et l'accroissement des frais de chauffage et de gardiennage, selon l'ARC. Ainsi, en moyenne, les charges de copropriété s'élèvent ainsi à 50 euros par m². Et, une fois n'est pas coutume concernant l'Île-de-France, l'évolution ait été moins forte à Paris que dans le sud de la France. L'hiver ayant été doux en région parisienne, les frais de chauffage ont en effet été plus importants dans des villes comme Marseille (4,6%) et Montpellier (5,7%). Cette flambée des prix s’explique donc par l’augmentation des prix du fioul, du gaz, des réseaux de chauffage urbains et de l’électricité.

Des frais d'assurance de copropriété augmentent aussi

Dans le détail, le chauffage représente près de 30% de la facture, le gardiennage, 20%, le nettoyage des parties communes, 16% et enfin les frais de gestion du syndic, 12% : au total, ces frais représentent plus des trois quarts de la note. Ce qui signifie que pour un appartement de 60m2 payant donc 3.000 euros de charges annuelles, elles pèsent ainsi 2.327 euros.

Selon l'ARC, les frais de gestion ont également augmenté en raison des prestations des syndics qui se multiplient. Elle explique que les facturations de prestations particulières seraient ainsi de plus en plus fréquentes. Malheureusement les assurances de copropriété ont, elles aussi, été revalorisées d'environ 7% en 2018. Une progression justifiée par de nombreux dégâts des eaux, selon l'ARC. 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Septembre 2019 - 19:20 Croissance revue à la baisse pour 2020






Immobilier : les prix flambent, le pouvoir d’achat plonge

28/08/2019

Fréquentation touristique : des chiffres solides malgré les Gilets Jaunes

28/08/2019

Les prix des légumes augmentent, ceux des fruits baissent

26/08/2019

Fraude à la TVA : les plateformes d'e-commerce vont collecter la TVA

24/08/2019

Rentrée scolaire : en maternelle et au lycée, le coût peut être important pour les familles

19/08/2019

La création de postes au ralenti au deuxième trimestre

10/08/2019

Un hypermarché Géant Casino ouvert le dimanche sans caissiers

09/08/2019

La hausse des salaires est plus rapide que la croissance et l'inflation

01/08/2019