France : 13% des décès sont attribuables au tabagisme



Mardi 28 Mai 2019
Anton Kunin

Sur les 580 000 décès survenus en 2015, 75 320 (soit 13%) étaient attribuables au tabagisme : c’est le triste constat que fait aujourd’hui l’agence Santé Publique France, dont les chercheurs ont épluché les dossiers médicaux de l’ensemble des personnes décédées cette année-là.


Chez les hommes, 1 décès sur 5 est attribuable au tabagisme

75 320 décès survenus en 2015 en France étaient évitables, et ils étaient tous dus à un facteur bien connu : le tabagisme. Si ces personnes ne fumaient pas, 55 420 décès d’hommes et 19 900 décès de femmes auraient pu être évités dans notre pays cette année-là, viennent de conclure des spécialistes de l’agence Santé Publique France dans une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. En pourcentage, cela représente 19,3% des décès d’hommes et 6,9% des décès de femmes.

La cause de ces décès attribuables au tabagisme était un cancer pour 61,7% des personnes décédées (66% des hommes et 49% des femmes), une maladie cardio-vasculaire pour 22,1% (20% des hommes et 28% des femmes) et une pathologie respiratoire pour 16,2% (14% des hommes et 23% des femmes).

Le tabagisme induit un « coût social » de 120 milliards d’euros par an

En plus des décès, le tabagisme induit des dépenses supplémentaires pour la collectivité. Toujours selon Santé Publique France, le « coût social » du tabac est évalué à 120 milliards d’euros par an.

Et la situation ne risque pas de s’améliorer du jour au lendemain. En France en 2018, 25% des adultes de 18 à 75 ans fumaient quotidiennement (28% des hommes et 23% des femmes). Et si l’on prend en compte l’ensemble des fumeurs (qu’ils fument tous les jours ou pas), le pourcentage monte même à 32%, fait savoir Santé Publique France dans la même étude. Deux types de publics sont particulièrement touchés par le tabagisme : les plus diplômés, avec une prévalence du tabagisme quotidien de 19,4% d’une part, et les personnes ayant un diplôme inférieur ou égal au bac d’autre part, avec un tabagisme quotidien de 28,2%.








Réforme des retraites : un bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps ?

10/06/2019

Fusion Fiat-Renault avortée : le gouvernement français est-il responsable ?

10/06/2019

Crédit immobilier : des taux d’intérêt historiquement bas

05/06/2019

Budget courses : 58% des Français sont à 10 euros près

03/06/2019

France : 13% des décès sont attribuables au tabagisme

28/05/2019

3 salariés sur 5 estiment faire régulièrement des heures non rémunérées

28/05/2019

Renault et Fiat Chrysler : la fusion sur les chapeaux de roue

28/05/2019

Les Français épargnent de nouveau et beaucoup

27/05/2019