Face à la hausse des tarifs, la SNCF propose le paiement échelonné



Jeudi 10 Août 2023
Anton Kunin

Face à une augmentation imminente des tarifs de ses billets, la SNCF offre désormais à ses usagers la possibilité de payer en trois fois. Une initiative qui vise à alléger la charge financière pour les voyageurs, mais qui comporte quelques spécificités.


Billets SNCF : une facilité de crédit à coût minime

La SNCF, consciente de l'impact de la hausse des tarifs sur ses clients, a introduit une nouvelle option de paiement. D'ici 2024, une augmentation de 8% de la taxe du droit de péage ferroviaire est attendue, ce qui influencera directement le coût des billets, la taxe représentant près de 40% de leur prix. Dans ce contexte, la compagnie ferroviaire a décidé d'offrir une bouée de sauvetage à ses usagers : la possibilité d'échelonner le paiement de leurs billets en trois fois pour tout achat à partir de 150 euros.

Cependant, cette facilité a un coût. Contrairement à d'autres plateformes qui offrent des paiements échelonnés sans frais supplémentaires, la SNCF facture 1,5% du prix du billet pour ce service. Pour mettre en place cette option, la compagnie s'est associée à Alma, une société française spécialisée dans le paiement fractionné. Les clients souhaitant bénéficier de cette facilité seront redirigés vers le site d'Alma depuis l'application mobile SNCF Connect.

Un paiement échelonné sur 60 jours, réglable par prélèvement

Pour accéder à ce service, le client doit fournir certaines informations, notamment ses coordonnées bancaires et personnelles. Il est important de noter que seuls les détenteurs de cartes CB, Visa, Mastercard, American Express, Visa Electron, Maestro ou Bancontact peuvent profiter de cette option. De plus, la carte utilisée doit être valide au moins trois mois après la date d'achat du billet. Les cartes prépayées et virtuelles sont exclues de cette offre.

Une fois le premier paiement effectué, le client est tenu de payer la deuxième tranche au bout de trente jours, puis la dernière tranche soixante jours après la première transaction. Cette option est disponible pour les billets de train TGV INOUI, OUIGO, INTERCITES, TER, Lyria, Eurostar, Thalys, ainsi que pour les billets de bus Flixbus et BlaBlaCar Bus, à condition que le montant total ne dépasse pas 999 euros. Une initiative bienvenue, même si l'on espère ne jamais avoir à débourser une telle somme pour un trajet en train !



Tags : crédit, SNCF





Carrefour inaugure son premier magasin Atacadao en France

20/06/2024

La relation complexe de la Génération Z avec le monde du travail

20/06/2024

L’accès universel à l’électricité, un objectif de plus en plus illusoire

13/06/2024

Campagne de rappel massive chez Stellantis pour des airbags défectueux

06/06/2024

Record historique pour le nombre de riches dans le monde

06/06/2024

Réforme de l'indemnisation des arrêts maladie : économies en vue, mais à quel prix ?

30/05/2024

Uber prévoit une hausse des prix des courses pour les JO

30/05/2024

Budget 2024 : le FMI communique ses recommandations à la France

24/05/2024
Facebook
Twitter